7.5/10Le Manège Grimaçant - 1er des tours

/ Critique - écrit par juro, le 15/08/2006
Notre verdict : 7.5/10 - Tournez manège !!! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

Embarquer pour un tour gratuit au milieu de la fête foraine du Manège Grimaçant, c'est prendre une grande leçon de mise en ambiance festive, se rapprochant de
groupes comme Weepers Circus, les Têtes Raides ou La Rue Kétanou. Sans se formaliser, la comparaison au premier cité est d'autant plus forte que la musicalité autant que le chant donne un air de déjà vu mais un déjà vu qui s'était révélé plus qu'accrocheur, surtout au travers des premiers titres. Les chansons à texte de 1er des tours valent le détour en passant par des zigzags folkloriques pour un petit moment soulevant des sonorités orientales, traditionnelles ou jazz tzigane agrémentées d'écritures à l'humour noir...

En décalage par rapport à l'air du temps, Le Manège Grimaçant explore des contrées pas si éloignées mais avec nostalgie et des mélodies léchées. Usant d'un panel rare, l'orchestration prend parfois des allures dantesques dans le minimalisme ambiant. Orgue, violon, accordéon ou piano en fond ne sont qu'un prémisse placide à la folie de certains titres farfelus : la guitare folle d'Aller au large ou la trompette du Chien keupon. Les portraits sont légion, aussi différents au niveau du ton, de l'humour et de la nostalgie dégagée (Le charlatan, le clown, le scaphandrier, Hamid). D'amour et d'eau fraîche, il est aussi question, que ce soit Les petites annonces, rétro à souhait exprimant les drames romantico-amoureux d'un homme en manque de charme, forcément attachant par sa drôlerie ou d'un empressement à aimer (Pourquoi je t'aime autant). La dualité s'opère avec des titres bien plus empreints de noirceur (Informez-moi et son intro à l'orgue de barbarie, Les ponts, Si vous leur posez la question).


Un air de guinguette pour D'une rive à l'autre pari, un air par là, les Agenais captivent l'attention avec une présence au chant déterminante dans l'ensemble. Ne poussant ni complainte, ni envolée lyrique, la voix masculine s'exerce à ne pas s'emballer. Le côté festif disparait parfois des textes, dégageant un certain mal-être de personnages à la dérive, rêveur ou au-delà de toute coventions. Créateur de folies passagères remplis d'effets, Le Manège Grimaçant exploite ses idées avec ferveur et offre un style personnel qualifiable de "rockoustique festif consciencieux".

Le Manège Grimaçant s'offre en spectacle intégralement. Décochant une grimace aux sujets d'actualité, souriant aux sentiments humains et à la nostalgie, dans un délire musical contrôlé et relativement peu excentrique, l'album conquiert par son ton original, parfois aigre, toujours parlant et imagé. Et bien sûr, à voir sur scène...


Le Manège Grimaçant
- 1er des tours

01. Informez-moi
02. Si vous leur posez la question
03. Les ponts
04. ....
05. Le scaphandrier
06. Le chien keupon
07. Le charlatan
08. D'une rive à l'autre
09. Aller au large
10. Les petites annonces
11. Pourquoi je t'aime autant
12. Hamid
13. Le clown

 

A découvrir
Java - Hawaï
Java - Hawaï
La Ruda Salska
La Ruda Salska
Matmatah - La ouache
Matmatah - La ouache