6.5/10Maman (Bruno) - Bruno Maman

/ Critique - écrit par juro, le 12/04/2006
Notre verdict : 6.5/10 - Allo Maman ? Ici, Bruno (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 2 réactions

 Troisième album pour Bruno Maman, artiste atypique au curriculum vitae aussi long que le bras et aux influences musicales aussi diverses que variées. Avec cet album éponyme, l'artiste revient avec un répertoire empruntant au jazz, à la bossa et aux rythmes africains pour donner une chanson française de qualité même si tombant parfois un peu trop dans le conventionnalisme du côté des paroles. Sans conséquence, les plus beaux textes résistent à cette critique et font de cet album
une découverte intéressante à se mettre sous la dent. Avec son allure de Samson, l'artiste impose sa voix fluette sur des morceaux au ton souvent tragique.

L'album ne dégage pas une instrumentation dominante, l'ambiance est douce, les paroles sont caressantes, la voix est claire, sans faux rythmes, sans besoin de forcer. Pas d'envolées lyriques ni de cris arrachés, le chant est posé, jouant des mots. L'interprétation est bonne sans parvenir à dégager une véritable addiction. Possédant parfois un petit goût rétro par son phrasé, Bruno Maman parvient à charmer un temps soit peu à travers des histoires improbables de voyage et de rencontres de globe trotter. Du fait, Naïf et En faisant la route deviennent les titres phares de l'album avec une description assez dramatique des visions d e l'artiste lors de séjour dans le tiers monde pour l'un et une réflexion sur lui-même. A travers ces quatorze titres, le barbu brun livre des titres intimes en se renouvelant avec des touches électro inattendues (Si c'est Dieu qui veut ça).


En suivant le fil rouge de Bruno Maman, les voyages initiatiques de l'interprète se dégagent et prennent forme petit à petit dans la conscience que ce soit un folk américain (Trop lâche), la bossa (Voilà comment), guitare andalouse (On marche ensemble), le jazz (Le marchand de fleurs, Naïf), électronique (Si c'est Dieu qui veut ça), chanson française aux accents classiques (De chez toi à chez moi)... La diversité est impressionnante, à tel point qu'on arrive à se demander si Bruno Maman ne se cherche pas musicalement. Si sa voix colle bien au genre, le petit monde de l'artiste est difficile à pénétrer avec une redondance de la première personne qui offre des réflexions ethnocentristes ou autocentrés.

Un beau disque qui emmène en voyage par ses sonorités et ses textes prônant le voyage et la beauté du monde, un peu comme si Arthur Rimbaud avait décidé de se mettre à la musique même si les états d'âme de Bruno Maman déroutent. On gardera le côté positif dominant tout au long de l'album et qui laisse apprécier une polyvalence colorée.

Bruno Maman - Bruno Maman

01. Trop lâche
02. Voilà comment
03. Dans tes yeux
04. Le marchand de heurs
05. En laissant la route
06. On marche ensemble
07. Si c'est Dieu qui veut ça
08. De chez toi à chez moi
09. Naïf
10. Révolutions de velours
11. Sauve-moi
12. Caïn sans Abel
13. Aujourd'hui efface hier
14. La prière

A découvrir
Up and Down, l'hymne des lofteurs
Up and Down, l'hymne des lofteurs
Mickey 3D
Mickey 3D
Korn -
Korn -