7.5/10Mac Abbé et le Zombi Orchestra - Votre monde est d'enfer

/ Critique - écrit par athanagor, le 12/06/2010
Notre verdict : 7.5/10 - Cadavres exquis (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 4 réactions

Pochette pas top et maquillage douteux, avec un nom de groupe pas très original et moyennement drôle... Bref, tout ce qu'il faut pour nous éloigner d'un disque qui, pourtant, vaut vraiment le détour.

De prime abord, on s'inquiète un peu de ce sur quoi on va tomber. Les maquillages et le nom du groupe, basé sur un jeu de mot approximatif, ne poussent pas forcément à l'enthousiasme. Mais on s'y met quand même. Et là, la surprise est bonne.

Sur une musique carrée, bien inspirée et swingante, Mac Abbé, avec une gentille voix de canaille, nous parle de ses amies. L'impression est alors plutôt positive, Un prêche d'enfer
Un prêche d'enfer
sans être d'un engouement excessif, et les paroles, un tantinet grivoises, s'écoutent à la faveur du bon entrain impulsé par la musique. Et quand la conclusion du titre tombe, pas le choix, on rigole. Ainsi, sous couvert de ce personnage détestable, ce groupe rie noir, mais tellement fort que ça en devient communicatif, des horreurs qui nous entourent, jusqu'à affirmer y tenir un rôle. Le proxénétisme (Mes copines à moi), la pollution (Les temps modernes), les pauvres (Bien fait pour ta gueule), sans oublier les filles Moches et malheureuses. Bref en ce qui concerne ce personnage détestable notre monde pourri est d'enfer.

Pourtant, l'ensemble du disque n'est pas du même tenant, et les histoires macabres, réelles ou supposées, sont suppléées par des considérations un peu plus convenues sur les gens biens sous tous rapports (Le carnaval des gens heureux), un animateur télé (Langue de vipère) et les petites amies cannibales. Tout ça part donc dans plusieurs directions, toujours dans l'intention de placer des bons mots, et la tentative prend plutôt bien, sans toutefois éviter une certaine vulgarité (Le pet vaginal) qui, soit dit en passant, est malgré tout fort bien argumentée.

Au-delà des textes, on trouvera aussi une vraie compétence technique des instrumentistes, que ceux-ci soient du noyau dur ou de passage (comme Vincent Perrier, flamboyant à la clarinette sur Votre monde est d'enfer), doublée d'un style assez inventif, empruntant au jazz-manouche, à la musique foraine, à la salsa, au dixieland ou encore au disco-rock de Phantom of the paradise, parfaitement de circonstance dans cet ensemble où l'ambiance des classiques de l'horreur semble avoir posé certaines bases.

Ainsi, navigant d'une dénonciation consensuelle (et un peu tendance) à l'intolérance la plus crasse, avec une facilité déconcertante, s'arrêtant parfois au milieu pour mettre tout le monde d'accord (Les enfants des autres), Mac Abbé et le Zombi Orchestra réussissent à donner envie de réécouter leur disque, et même, au bout de la quatrième ou cinquième écoute, d'aller les voir en live, si toutefois ce terme peut s'appliquer.

 

Mac Abbé et le Zombi Orchestra - Votre monde est d'enfer

01. Mes copines à moi
02. Le carnaval des gens heureux
03. Bien fait pour ta gueule
04. Ma belle
05. Votre monde est d'enfer
06. Cannibale
07. Le pet vaginal
08. Les vieux
09. Les temps modernes
10. Langue de vipère
11. Moches et malheureuses
12. Les enfants des autres

A découvrir
Lavigne (Avril) - Let Go
Lavigne (Avril) - Let Go
Alpha Jet - Luxe Out
Alpha Jet - Luxe Out
Bratisla Boys - Stach Stach
Bratisla Boys - Stach Stach