Luke - Concert privé Oui Fm

/ Compte-rendu de concert - écrit par Guillaume (), le 24/09/2004

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Luke - Concert privé Oui Fm

Ce 23 septembre 2004 se tenait, au Nouveau Casino, un concert privé OUI FM. Le principe est sympathique : la veille on va retirer les places au siège de la radio rock parisienne, et le lendemain on accède gratuitement à ce mini événement privé, certes retransmis sur Internet, à la radio et sur CanalSatellite, mais tout de même, c'est mieux en vrai !

J'entre dans la salle juste à l'heure, et le temps de grimper sur la mezzanine du nouveau casino, de jeter deux trois coups d'oeil pour constater que le public est jeune, de digérer la différence alarmante de température entre l'extérieur et l'intérieur... et le concert commençe déjà.
Dès l'apparition du groupe les cris retentissent. Le temps d'écouter Comme un homme, et l'ambiance retombe un peu. Petite France suit. Le public bouge, mais n'est pas en délire. Zoe, Dimanche de vote. Les chansons se succèdent... pour accueillir la tant attendue Sentinelle. Ca commence enfin à bouger. Chanson fédératrice, car single du moment, on regrettera qu'elle n'ait pas marqué le début de la prestation. Tant pis, le train est lancé, et, en vrac, on écoutera avec joie Ressource humaine, l'espèce humaine... Et surtout, ce qui fut pour ma part une très bonne surprise, une reprise de 1000 moi-même des Déportivo (apparemment présents dans la salle). Avec ce morceau, pourtant massacré sur les 10 premières secondes, un nouveau palier est franchi. Le public s'anime, et se risquera même à sauter en l'air et à danser par la suite. Le pogo n'est pas si lointain... Et c'est dans une ambiance enjouée et motivée que le concert se conclura par une reprise de Pas assez de toi de la Mano Negra.

Le concert était un peu simple, parce que sans surprise. Lorsque on va voir un de ses groupes favoris sur scène, on s'attend à un spectacle, à les voir vivre sur scène, faire exister leurs chansons. Malheureusement, Luke n'en fait pas assez. S'ils sont très à l'aise, ils ne montrent pas encore assez leur plaisir de jouer pour leur public. Bien sûr, c'est compréhensible, puisque ce concert était avant tout une retransmission pour OUI FM, et donc je ne m'attendais pas à du grand spectacle, à une création scénique, puisque l'accent était mis sur nos oreilles. Oreilles fort peu ménagées par ailleurs. Le son très fort faisait perdre la moitié des paroles tout en accentuant l'aspect rock. Mais pour ceux qui étaient derrière leur poste, le son était réglé de façon bien plus soignée, très claire.

Pour ce qui est de la salle du Nouveau Casino, elle est fort sympathique. Toute noire. Intime. Elle est décorée par deux énormes lustres dont on ne sait s'ils sont d'époque, chinés ou au top de la branchitude.
Mezzanine ou fosse ? Le principe des deux ambiances était très agréable. Le jeune énervé trouvait sa place tout naturellement en bas tandis que le jeune (ou moins jeune) plus calme ou plus timide tapait gentiment dans ses mains en haut.

Malgré les quelques bémols faits sur le son, il faut dire que c'était un bon concert, qui a su ravir les fans, et les moins fans. Les arrangements étaient un peu plus rock que dans les versions CD, les lumières, très colorées et adaptées nous donnaient envie de nous trémousser toujours un peu plus. Luke a donné, mais on aurait pu leur en demander plus.
Pour finir, je ne dirai qu'une chose « chapeau bas au batteur du groupe ». Très bon, déchaîné lui aussi. Dans une autre vie, je serai batteur dans un groupe de rock.

A découvrir
La Ruda Salska
La Ruda Salska
Mano Negra (La) et Manu Chao
Mano Negra (La) et Manu Chao
Blur - Best of
Blur - Best of