8.5/10Luigi Boccherini - Quintettes

/ Critique - écrit par wqw..., le 18/01/2007
Notre verdict : 8.5/10 - Le génie sous la poudre (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 2 réactions

Luigi Boccherini trouve à titre posthume, des interprètes dignes qui laissent s'épanouir pleinement son oeuvre à la fois dense et délicate...

Né en 1743, le compositeur italien Luigi Boccherini a grandi dans une famille de musiciens et à l'âge de 14 ans sa virtuosité au violoncelle lui permet d'intégrer l'Orchestre du Théâtre de la cour de Vienne. Il part onze ans plus tard pour Paris où il publie ses premières oeuvres qui lui apportent rapidement une certaine notoriété. Il est par la suite musicien de l'Infant Don Luis, à la cour de Madrid puis compositeur à la cour de Prusse. Pourtant le succès s'amenuise et disparaît avec le tournant du siècle... et sa mort en 1805.

Admirateur de Haydn avec lequel il entretient une correspondance, son talent a pourtant du mal à être reconnu à côté de celui-ci et celui d'un autre viennois, Wolfgang Amadeus Mozart. Malgré près de vingt-six symphonies et des pièces de musique sacrée, il compose essentiellement de la musique de chambre, plus particulièrement pour cordes. C'est ainsi lui rendre un peu justice que de proposer aujourd'hui trois quintettes composés en 1774 et 1779.

Tous trois illustrent la variété et la liberté de ton du compositeur notamment aux niveaux des structures. Souvent lyrique, parfois beaucoup plus sombres, si les parties les plus lentes traduisent une certaine tradition, les mouvements initiaux subissent un traitement relativement personnel, à la fois élégant, mélodique et gracieux. Si son travail sur le thème rappelle celui de l'école viennoise, l'attention toute particulière portée à la répétition le distingue et illustre un grand souci de précision dans les finitions, un véritable raffinement.

Boccherini a dit que « la musique dépourvue de sentiment et de passion est insignifiante et [que] le compositeur ne peut parvenir à rien sans des exécutants [capables] de parler au coeur. » Avec l'ensemble belge Explorations, dirigé par le violoncelliste Roel Dieltiens et connu pour son attachement à renouveler l'interprétation de la musique de chambre, il trouve à titre posthume, des interprètes dignes de ce précepte, qui laissent s'épanouir pleinement cette oeuvre à la fois dense et délicate...


Luigi Boccherini - Quintettes
Streichquintett Nr. 54 In g-Moll, Op. 29 Nr. 6, G 318
01. Allegro Moderato assai
02. Minuetto
03. Preludio
04. Rondo

Streichquintett Nr. 23 In d-Moll, Op. 18 Nr. 5, G 287
05. Allegro Moderato
06. Lento
07. Allegro con moto

Streichquintett Nr. 83 In F-Dur, Op. 41 Nr. 2, G 347
08. Allegro Moderato
09. Andante
10. Allegretto
11. Finale

A découvrir
Blink-182 - Enema of the State
Blink-182 - Enema of the State
Shakira - Laundry Service
Shakira - Laundry Service
M - Le Baptême
M - Le Baptême