Les Tit'Nassels : interview 2013

/ Interview - écrit par nazonfly (), le 01/10/2013

Temps de lecture estimé de l'article : 6 minute(s) - laisser un commentaire

Pour la sortie de Soyons fous !, leur très bon dernier album, AxL et Sophie, alias les Tit'Nassels, ont bien voulu répondre à nos questions.

Krinein :  Avec Soyons fous !, vous fêtez vos quinze ans d'existence ! Qu'est-ce que ça vous fait ?

AxL : Très plaisir d’être (encore) là depuis 15 ans, on a pas vu le temps passé. Et excités comme au premier jour avec ce nouvel album et cette nouvelle tournée qui se prépare.

Sophie : C'est passé tellement vite! C'est fou!

 

Krinein :  Dans Soyons fous !, mon titre préféré est L'écorché vif de mes vingt ans, une chanson qui se démarque, je trouve, de votre production habituelle. Quelle est l'histoire de ce titre ?

AxL : C’est un titre nocturne avec une prise de recul, un constat sur ce que j’étais quand j’avais 20 ans et que Les Tit'Nassels : interview 2013
DR. Prise de recul
beaucoup de choses depuis se sont envolées ou atténuées…que je me suis endormi sur plein de choses qui à l'époque me faisaient lever...ça me peinait un peu, mais si on lit le refrain je suis content de plus avoir 20 ans (d’où la référence à Wilde) parce que c’est pas vrai que c’est le plus bel âge, content de ne plus avoir d’icône et rien à faire de ne pas en être une, on est pas grand chose et c'est très bien comme ça. Le côté musical un peu « trip hop » c’était un peu voulu, quelque chose de lourd qui cassait avec notre musique sautillante des débuts…de quand on avait 20 ans.

Sophie : C'est un texte d'Axl donc que je n'ai rien à ajouter, si ce n'est que à moi aussi c'est mon préféré!!

Krinein :  Une autre chanson m'a particulièrement marqué sur cet album. Il s'agit de Sainté qui a pour objet cette belle ville de Saint-Étienne et permet de montrer un autre aspect que la triste (mais belle) chanson de Bernard Lavilliers. Est-ce juste un cri d'amour ou une façon de réhabiliter l'image de Sainté ?

AxL : C’est un cri d’amour ! Nous avons passé nos années étudiantes là-bas voire un peu plus et c’est une ville formidable avec une convivialité extraordinaire, une simplicité et une solidarité exemplaire. Une vraie ville avec des vrais gens.

Sophie : Oh oui un cri d'amour! Ceux qui ont une mauvaise image de cette ville n'y ont jamais mis les pieds!

Krinein : Sur ce dernier album, il me semble que vous utilisez moins les instruments « alternatifs » comme le kazoo ? Est-ce juste une impression ou vouliez-vous aller vers une chanson française plus « classique » ?

AxL : Ouh méfie-toi  il y en a quand même du kazoo, du dammo, du vibroslap et d’autres encore. Certes moins que sur les albums précédents, mais ce sont les arrangements « classiques » qui ont fait que nous les avons éludés sur certains morceaux. T’imagine un solo de kazoo sur une partie violon/violoncelle… ?

Sophie : Je peux le dire maintenant, Axl m'avait bâillonnée dans le jardin où il avait enterré mon kazou, mes oeufs Kinder, mon stylophone, ma guitare en forme de coeur et mes cuillères à soupe pendant toute la durée des prises percus...

Krinein : Les Tit'Nassels est indubitablement un groupe de scène. Parmi les nombreuses concerts que vous avez donnés (1500 nous dit la bio!), certains vous ont certainement marqué, en bien comme en mal. Quels sont donc vos meilleurs (ou pires) souvenirs de concert ?

AxL : Mon meilleur souvenir restera sans doute le premier vrai concert d’1h15 pour la première fois sous le nom Les Tit Nassels au Théâtre de Poche à St-Étienne le 16 juin 1998…mais celui du 21 septembre dernier n’est pas loin derrière, c’était fabuleux au Théâtre de Roanne, avec notre public qui nous a vu grandir tous les 2, tout ébahi de nous voir 4 sur scène puis 8 sur 1/3 des morceux (batterie-basse-violon-violoncelle-clarinette-piano), c’était fabuleux ! C’est encore tout chaud, mais celui je crois qu’on ne l’oubliera jamais.

Sophie : Comme Axl j'étais très émue samedi dernier au théâtre de Roanne, c'était pas facile pour nous de prendre la décision de passer de deux ( depuis 15 ans la même formule) à 4 sur scène, et dès les premières minutes, j'ai su qu'on avait fait le bon choix ! Sinon, le pire, un concert je ne sais plus où, à nos débuts, une salle de 300 ou 400 places : 9 spectateurs... Gloups...

Krinein : La pochette de Soyons fous ! est vraiment très belle et me rappelle Les saisons d'Arcimboldo. Pouvez-vous nous en dire plus sur l'artiste qui l'a réalisée ?

AxL : Tu n’es pas le premier à nous le dire pour Arcimboldo, sauf que je suis inculte mais inculte en peinture, donc je réponds euh « oui oui c’est vrai » et joker.


DR. La pochette en question

 

Sophie : Il croyait que c'était un joueur de foot du Milan AC....

AxL : L’artiste qui a réalisé la pochette c’est Aurélien Durier, un ami peintre, qui nous suit depuis nos débuts. C’est lui qui a créé notre première affiche en 2000 et nous ne nous sommes jamais quittés. C’est un mec hyper talentueux et très perspicace. On lui donne les chansons, on ne se parle pas, et il fait les illustrations dont nous rêvions…avec lui aussi on se connait par cœur.

Sophie : Pareil!

AxL : On peut lui faire un peu de pub voici son site : http://aureliendurier.free.fr/

Krinein : Krinein est un site culturel généraliste. Êtes-vous branché ciné, séries, livres... ? Si oui, quelle est la dernière œuvre qui vous a marqué ?

Sophie : Un livre : La fête du siècle de Niccolò Ammaniti, fin et très drôle!
AxL : Je regarde beaucoup de séries en ce moment et je suis accro à Breaking Bad. Sophie m’a prêté un bouquin qui s’appelle On/Off d’Ollivier Pourriol sur le monde impitoyable de la TV que j’ai attaqué il y a peu, mais ça démarre bien.

Sinon j’aime pas le ciné, y’a toujours un mec qui tousse ou éternue au moment où faut pas, ou bien qui mange des becs et qui fait craquer le papier, non mais ça m’énerve !!! genre là je voudrais être Woody Harrelson dans Tueurs nés, et faire le ménage…Bon je tiens à dire que j’aime les gens, mais pas au ciné !

De manière générale, je regarde 2 à 3 films par semaine mais sur mon lecteur DVD tranquille. (et si j’ éternue ou tousse, je me frappe ! ;-)

Krinein : Au fait coq, poule ou poussin ?

AxL : J’suis plutôt poules… ;-)

Sophie : Oeufs!

Krinein : Une question me taraude depuis longtemps : Tit'Nassels, d'où vient ce nom de groupe ?

AxL : Il nous en fallait un c’est tout, parce que Axl et Sophie ça sonnait pas top. Alors on a choisi celui-là, qui il faut le reconnaître, fut choisi lors d’une soirée un peu arrosée, mais attention,  il y avait l’unanimité.

Sophie : L'unanimité dans la bière aussi...

Krinein : Terminons cette interview en musique. Si vous deviez nous conseiller un groupe (connu ou pas) et un morceau, quel serait-il ?

AxL : Moi je conseille vivement SYRANO (http://www.syrano.net/) . Sinon un jeune artiste qui se lance dans la chanson qui était le chanteur des excellents Welling Walrus, LEON (https://www.facebook.com/iletaitunefoisleon).

Sophie : Oh oui Syrano, plein de cordes à son arc et un coeur énorme!

AxL : Une chanson : Waterloo Sunset des KINKS qui est magnifique et aussi pour prouver que les Baby Shambles récidivent dans le plagiat ! ;-)

Sophie : Une chanson à découvrir : Les taureaux de Mato

Merci aux Tit'Nassels d'avoir si aimablement et rapidement répondu à notre interview par mail ! On vous laisse donc avec Mato, autre groupe d'AxL !

A découvrir
Slipknot - Iowa
Slipknot - Iowa
Ambryo - Interview
Ambryo - Interview
Pleymo - Episode 2 : Medecine Cake
Pleymo - Episode 2 : Medecine Cake