6.5/10Les Rois de la Suède - Néon futur

/ Critique - écrit par nazonfly (), le 18/04/2012
Notre verdict : 6.5/10 - Presque aussi bien qu'Ikea (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - 1 réaction

On avait quitté les Rois de la Suède avec un (très) décevant Best of vol. I. Les voici de retour avec Néon futur, un album dont une moitié est dispensable et l'autre moitié plutôt réussie.

Avant de commencer, lançons-nous dans un petit historique des Rois de la Suède. Pour cela, il faut remonter jusqu'en 1996 à la création du groupe Les Fatals Picards en partie à l'instigation de Ivan Callot. Dix ans plus tard, Ivan annonce qu'il quitte le groupe pour se lancer dans une carrière solo : ce sera Ivan avec un i avec à la clé un album Du temps à louer. C'est en gros à ce moment-là qu'Ivan rencontre Mr Poulpe animateur sur la chaîne No Life:le duo se lance alors dans une nouvelle aventure musicale, les Rois de la Suède, « ambassadeurs du savoir vivre suédois ». En 2012 sort Néon futur, un album double-face entre un côté Néon/Face A et un côté Futur/Face A'.

Face A : Néon

La Face A qui ouvre l'album est dans la droite ligne de Best of vol I : musicalement assez pauvre, pas très drôle et méchant. Au niveau des
La fête des rois
compositions, on ne peut s'empêcher de comparer avec Pamplemousse mécanique, summum des Fatals Picards. Néon Futur officie en effet dans un rock français assez commun. Non pas que ce soit vraiment mauvais, le style est juste très classique et loin d'être notable. Côté des paroles, les Rois de la Suède se rebellent contre les DJ (Tous les DJ qui font semblant), Yann-Arthus Bertrand (Emmène-moi dans ton hélicoptère qui parvient à ne pas citer le nom du photographe), les clochards (Ils étaient mieux avant) avec des résultats d'intérêt variable. Emmène-moi dans ton hélicoptère est ainsi plutôt bien sentie même si elle tombe un peu à plat, Ils étaient mieux nous fait penser à du Didier Super : méchant et drôle, le titre passe bien. Tout comme Ne laisse pas traîner ta mère qui contrebalance bien les chansons mièvres sur les mamans des rappeurs (coucou Oxmo). T'aimer normal aurait pu être écrite par Max Boublil : vision sarcastique mais très précise du monde, musique envolée, la chanson est bonne. Mais deux titres tirent cette première partie vers le bas : Pour toi je serais un blaireau qui pue la prétention et Ta liberté de voler qui a déjà fait polémique sur internet. Sur ce dernier titre, en effet, les Rois de la Suède se posent en pourfendeurs du téléchargement. En étant gentils, on dira qu'ils passent à côté d'une grande partie du débat en confinant les téléchargeurs dans le rôle de voleurs. En étant méchants... mais non ne sera pas méchants.

 

Face A' : Futur

La Face A manquait franchement de chansons WTF, à part peut-être Nutelle-moi une dernière fois, ode un peu ratée à la célèbre pâte à tartiner : la
Des Suédois communistes !
deuxième partie remédie à cet écueil. Dès Les bosses de la Terre, les Rois de la Suède part sur un rythme plus élevé, à la fois musicalement et humoristiquement pour atteindre un certain optimum avec Twin powers qui n'est pas un hommage au World Trade Center mais plutôt aux Bogdanov, les défenseurs de la Terre contre les aliens (sisi, pourquoi pas?). Suède invaders continue dans cet humour un peu lourd qui fonctionne tellement bien : les OSNIS (Objets Suédois Non Identifiés) débarquent dans les enceintes accompagnés d'un grand n'importe quoi loufoque, les Brigadiers de l'Espace (ah la chanson Brigadier de l'espace est juste superbe en nous ramenant aux bonnes vieilles chansons de dessins animés de notre jeunesse, comme Galaxy express 999) et les abominables Vulcains en première ligne avec en guise de chanson finale un bordel incompréhensible de 19 minutes digne de Pamplemousse mécanique (des bouts de chanson séparés par des dialogues débiles).

On espère donc que pour la suite les Rois de la Suède se lanceront dans le n'importe quoi drôlatique de la Face A' plutôt que dans la vaine « dénonciation » des premiers titres. Pour cet album, le bilan vacille entre bon et passable.

 

Les rois de la Suède – Néon futur

Face A : Néon

01. Tous les DJ qui font semblant
02. Ta liberté de voler
03. Nutelle-moi une dernière fois
04. Emmène-moi dans ton hélicoptère
05. Ne laisse pas traîner ta mère
06. La petite biatch des Américains
07. Ils étaient mieux avant
08. T'aimer normal
09. Pour toi je serai un blaireau

 

Face A' : Futur

10. Les bosses de la terre
11. Twin powers
12. Suède invaders
13. L'odyssée du Tetron CX38
14. Tropicana, la party planet
15. La revanche des vulcains
16. Le brigadier de l'espace
17. Spectron

En écoute, Nutelle-moi une dernière fois

A découvrir
Lesly - Pas celle que tu crois
Lesly - Pas celle que tu crois
Mass Hysteria - Contraddiction
Mass Hysteria - Contraddiction
Pleymo - Keçkispasse ?
Pleymo - Keçkispasse ?