6.5/10Lasry (Léonard) - Des illusions

/ Critique - écrit par wqw..., le 03/10/2007
Notre verdict : 6.5/10 - Le dandy frise (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Intimiste, Des illusions nous fait découvrir de manière agréable un nom que l’on aura sans doute plaisir à retrouver sur scène...


Léonard Lasry
A 25 ans, Léonard Lasry ferait presque figure de jeune premier de la chanson, de ceux que l’on rencontrait l’après-midi chez un certain Pascal S. Pourtant ce parisien, avec le temps, a su affirmer une patte allant chercher dans des ambiances jazzy, une personnalité propre laissant de côté ses jeux d’enfants au piano.

Pour son premier album, il sort de sa boîte à surprises une petite collection de chansons un brin mélancoliques, petites mélodies que l’on égrène sur le clavier, traduisant son désir du bout des doigts. Léonard n’est pas amer, sa tristesse est une sensation qu’il contrebalance par une tendresse et une légèreté qui font de lui un personnage attachant.


Léonard Lasry
En dandy maladroit qui n’a pas peur du ridicule en affirmant qu’il n’aime que lui, assume et joue de ses défauts maniant alors l’humour avec le charme un peu désuet d’une certaine tradition de la chanson française, allant jusqu’à déterrer l’une des icônes des nuits parisiennes des années 70. Une manie puisqu’on a déjà pu le croiser au détour d’une scène en compagnie de Zouzou, sensation de la décennie précédente.

Mais que l’on ne se trompe pas. Il n’y a pas de nostalgie chez Lasry, si ce n’est celle du travail bien fait, un artisan qui peaufine chacune de ses chansonnettes qui parle de la vie, du destin, des hasards… Intimiste, Des illusions nous fait découvrir de manière agréable un nom que l’on aura sans doute plaisir à retrouver dans l’un de ces théâtres où il aime se produire.


Léonard Lasry – Des Illusions
01. Boite à surprises
02. Désillusions
03. Je n'aime que moi
04. Ma destinée
05. Ce n'est qu'une apparence
06. Le cou lavé (en duo avec Véronique Bossa)
07. Plus d'amis
08. Ridicule
09. Du désir au bout des doigts (en duo avec Marie France)
10. On se voit se voir
11. Les petites turbulences
12. La tournure que ça prend
13. La fin d'un mystère

A découvrir
Java - Hawaï
Java - Hawaï
Pink - Missundaztood
Pink - Missundaztood
Dillinger Escape Plan (The) - Irony is a Dead Scene
Dillinger Escape Plan (The) - Irony is a Dead Scene