7.5/10Lantoine (Loïc) - Tout est calme

/ Critique - écrit par juro, le 02/02/2007
Notre verdict : 7.5/10 - Tout est explosif (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

La poésie subliminale de Loïc Lantoine et la contrebasse explosive de François Pierron trouvent une nouvelle résonance avec un deuxième album qui fait suite à Badaboum. Avec ses titres tranquilles et ses purs moments de délire fantastique.
La performance vocale à mi-chemin entre Arno et un grand enfant se lançant dans son univers d'émotions primaires embaumés dans de jolis mots dont le résultat rime ou rit. Car Tout est calme est un nouveau chapitre dans la quête du duo fantastique entre sentiment de douceur nostalgique porté par la voix rocailleuse de l'interprète et folie furieuse emportée dans des cris de bête grognarde. Mais toujours avec une idée à défendre...

Le groupe n'a pas de comparatif connu à ce jour et pourra-t-il en avoir un jour ? Une contrebasse, un interprète et c'est tout. On sent l'influence de tous ces chanteurs du Nord, Brel et Arno en tête. Accompagné de « son petit dragon », la performance que nous avions entrevue à l'Olympia se retrouve sur une galette sans doute un peu moins folle mais qui, rien qu'en un seul titre, réussit toujours à faire écarquiller les yeux devant l'explosivité du groupe minimaliste. Comment peut-on produire une musicalité aussi impressionnante avec un seul instrument ? Mais ce sont bel et bien les paroles de l'interprète qui font la différence, retenant tout contre lui que ce soit dans un foutraque bruité pour évoquer une fête (Bréhal) ou totalement fantaisiste (Mais non ou Bientôt avec des paroles de Christian Olivier des Têtes Raides). Déroutant, les textes apportent un certain humour absurde mais peuvent tout aussi bien apporter un éclairage faites superbes histoires contés avec superbe sur l'amitié (Pierrot). Même si le tout se déroule dans une rythmique basique, Loïc Lantoine perfore les oreilles dans une joie de vivre forte.

A capella, le titre éponyme installe une ambiance lourde, fixant l'attention sur la
voix de Loïc Lantoine brisée par les thèmes qu'il se plait à conter entre son enfance à Armentières (Cosmonaute qui charme dès la première phrase), descriptif d'un milieu populaire avec une puissance impressionnante dans le phrasé (La hache, Jour de lessive avec une guitare électrique) qui peut virer à une révolution rigolote (Quand les cigares). Les vocalises de voix féminines ponctuent de temps à autre les partitions. Mais le must du must restent sur deux pistes : Nny, titre absolument fabuleux avec une double interprétation se mettant dans la peau du seul et unique Johnny en l'imitant avec brio et surtout l'ultime La nouvelle, poignant. Le délire absurde atteint son paroxysme dans un ensemble totalement frappé, avec une batterie en supplément. Rien que pour cela, à voir absolument sur scène.

Loïc Lantoine livre une copie intéressante sur ce Tout est calme duquel ressort Nny pour son interprétation fabuleuse mais aussi des titres plus intenses en émotions sur la fin de l'opus. Mais le disque reste inférieur au live dans lequel le duo donne toute sa saveur avec un duo des plus allumés de la scène française.


Loïc Lantoine - Tout est calme

01. Tout est calme
02. Bréhal
03. Binetôt
04. La hache
05. Nny
06. Pierrot
07. Mais non
08. La berceuse
09. Jour de lessive
10. Cosmonaute
11. Quand les cigares
12. Chacun sa tronçonneuse
13. Ta tête au carré
14. Melody Monfort
15. La nouvelle

A découvrir
Lofofora - Lofofora
Lofofora - Lofofora
Boulay (Isabelle) - Au moment d'être avec vous
Boulay (Isabelle) - Au moment d'être avec vous
Buckley (Jeff) - Live à l'Olympia
Buckley (Jeff) - Live à l'Olympia