2.5/10Kyo - 300 lésions

/ Critique - écrit par weirdkorn, le 28/12/2004
Notre verdict : 2.5/10 - Ouille!!! On ressent bien les 300 lésions (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 67 réactions

Moins de deux ans après la sortie de leur album révélateur Le chemin, Kyo est de retour avec 300 lésions. Le petit groupe de copains et leur pop-rock gentillet a pris une ampleur inattendue et est devenu un vrai phénomène chez les jeunes filles. Même s'il est bien loin d'avoir inventé quelque chose, on peut reconnaître au chemin quelques qualités poétiques liées à des compositions faciles plutôt honnêtes. On comprenait que les midinettes puissent apprécier cette musique plate et limite ennuyeuse. Kyo revient donc en cette fin 2004 pour un troisième album reprenant tout ce qui faisait leur succès mais sans jamais parvenir à retrouver ce qui pouvait faire leur charme.

Le ton est donné, attendez-vous à retrouver dans 300 lésions le chemin en moins réussi. Alors que cet album était déjà incroyablement lisse, celui-là est encore pire. Ce n'est pas Contact, le single, qui fera croire le contraire. Kyo essaie de se la jouer plus rock mais ce côté est encore moins visible dans cet album. Ce titre ressemble d'ailleurs étrangement à Anemia de Pleymo dont il reprend quasiment le refrain en réussissant à le rendre encore plus fade et beaucoup plus calme. Alors que je cours, tout envoyer en l'air ou comment te dire arrivaient encore à faire rock et séduire un minimum, il n'y a plus rien de comparable dans le nouvel album. Entre leurs deux styles, le pop-rock où leurs gentilles guitares saturées viennent pendant le refrain ou les ballades aussi plates que le Bangladesh, vraiment rien ne dépasse d'un poil. Bref, tout se ressemble.

Kyo souffre d'un manque d'imagination et de créativité évident. Hormis Respire et son rythme un peu plus rapide, dur de faire la différence entre les autres titres. Contact et Sad day se démarquent tout de même par leur riff distinctif même si les titres sont plutôt similaires. Que dire alors de Dans ma chair, Qui je suis, Ce soir ou L'enfer, construits sur le même schéma et aussi peu intéressants les uns que les autres. Quant à Sarah, Revolutions, Je te rêve encore ou L'assaut des regards, ces titres sont d'une platitude déprimante. Ainsi Kyo maîtrise toujours ses textes mais musicalement, c'est encore plus pauvre et ennuyeux que l'album précédent. Le groupe n'a pas mûri, hormis les sujets abordés, et ce n'est pas la voix sans vie du chanteur qui améliorera les choses.

Kyo n'est pas parvenu à refaire un deuxième Le chemin. Pourtant, 300 lésions y ressemble bigrement. Seulement, les mélodies sont encore moins recherchées, plus répétitives, pour un rendu encore plus lassant. Cette fois-ci, le résultat n'est pas moyen, il est mauvais. Cela dit, les fans devraient y trouver leur compte mais pourraient commencer à chercher à côté. Musicalement, il y a tellement plus intéressant...

A découvrir
Pleymo - Keçkispasse ?
Pleymo - Keçkispasse ?
Ambryo - Interview
Ambryo - Interview
Cri de la tour (Le) à Voisins-le-Bretonneux - Edition 2003
Cri de la tour (Le) à Voisins-le-Bretonneux - Edition 2003