7.5/10KT Tunstall - Eye To The Telescope

/ Critique - écrit par Loic, le 11/12/2005
Notre verdict : 7.5/10 - Rafraîchissant (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 3 réactions

KT Tunstall a beaucoup été décrite comme une sorte de James Blunt au féminin. En effet, tous les deux sont auteurs-compositeurs-interprètes, étaient complètement inconnus il y a un an et ont rencontré un succès fulgurant avec leur premier album, respectivement Eye To The Telescope et Back To Bedlam. Il y a néanmoins une différence majeure entre ces deux artistes : KT Tunstall n'a jamais été payée pour tuer des gens (James Blunt ayant servi dans l'armée britannique, et c'est bien à ça que sert une armée, non ?). Blague à part, les comparaisons s'arrêtent ici, car là où les sorties successives des singles de James Blunt (You're Beautiful, High, puis Goodbye My Lover) faisaient la joie des uns (ou plutôt des unes), mais exaspéraient prodigieusement les autres, TOUS les autres, à savoir ceux que tant de guimauve écoeure, les singles de KT sonnaient plutôt bien, et ne donnait pas envie de vomir, mais bel et bien de découvrir plus en profondeur l'univers englobant Black Horse & The Cherry Tree, Suddenly I See et Under The Weather.

Après plusieurs écoutes approfondies de Eye To The Telescope, il est clair que ce disque n'est pas l'album majeur de la décennie, qu'il ne changera pas le monde et qu'il ne deviendra sans doute pas un grand classique indémodable. Par contre, c'est le genre de disque qui, sans être un coup de génie, est tout simplement agréable à écouter, rend de bonne humeur et donne le sourire. L'auditeur n'a pas besoin d'une thèse en musicologie pour découvrir tous les secrets que recèle l'album, pas besoin de se creuser la tête pour analyser les structures complexes des morceaux, qui se contentent du schéma classique couplet refrain.

Eye To The Telescope est juste un bon disque de pop, mais n'a de toute façon pas la prétention d'être autre chose, et ne lasse pas, grâce à ses titres aussi différents que le groovy Another Place To Fall, le joyeux Suddently I See, l'intimiste Under Silent Sea, le bondissant Black Horse & The Cherry Tree ou le jazzy Through The Dark, qui ne ferait pas tache sur un album de Norah Jones. Et pour donner ce petit quelque chose qui rend ce disque un peu différents des centaines d'autres disques de pop anglaise sortis cette année, il y a la voix si spéciale de KT. Légèrement rauque et râpeuse, elle prend toute sa dimension lors de ses prestations live, sans les filtres d'une production un peu trop léchée, limite aseptisée, ce qui rend également les passages les plus aiguës un peu moins juste, mais tellement plus authentique.
Bref, Eye To The Telescope est une agréable surprise, un disque rafraîchissant parfait pour nettoyer vos oreilles polluées par un excès de James Blunt et donc vous réconcilier avec la musique d'outre-manche.

A découvrir
3 jours en vrac ! 2 discs en live
3 jours en vrac ! 2 discs en live
Pink - Missundaztood
Pink - Missundaztood
Alizée - Gourmandises
Alizée - Gourmandises