7/10Le Klub des 7 - Le Klub des 7

/ Critique - écrit par JC, le 11/06/2006
Notre verdict : 7/10 - Le Klub des 7 sur 10 (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Le projet Klub des 7 n'est pas une révolution, il n'en reste pas moins un des disques hip-hop français les plus sympatiques du moment.

"Au Klub des loosers, la vie est comme dans un musée, on passe son temps à regarder sans jamais pouvoir toucher". C'est faux. Depuis ses débuts, le Klub des loosers nous a permis d'avoir entre les mains et sur nos platines quatre EPs, un album solo (Vive la vie), un album remix (Radio Show vol.1), et, depuis le 29 mai, un projet collectif : le Klub des 7 réunissant James Delleck, Le Jouage, Fredy K, Cyanure, Gérard Baste et Detect sous la houlette du MC versaillais misanthrope au masque blanc, Fuzati. Sept joueurs bien décidés à faire entendre leur style sur le terrain du rap français.

Klub des winners

L'album s'inscrit dans la droite lignée de Vive la vie, le premier album du Klub des loosers, avec une ambiance rétro, hommage au hip-hop des années 1993-1995, le temps des boucles chiadées et du non-besoin de crédibilité de rue.

Chaque maître de cérémonie livre son solo. Le Vitriot James Delleck (dont l'album Le Cri du papillon est attendu chez Tôt ou Tard) sort son Juju, un egotrip réjouissant sur son pénis. Son compère de Gravité Zéro, Le Jouage, se met dans la peau d'un fossoyeur pour le morceau Daniel au château. Un texte original, carnassier et drôle porté par une des plus belles boucles du disque. Gérard Baste des Svinkels déambule au milieu de ses acolytes en sirotant une bière de 75 cl pour balancer sa gouaille caractéristique sur un Bis Bis arrogant et jouissif. Cyanure confirme son talent lyrical et démontre, une nouvelle fois, la rapidité ahurissante de son flow sur l'hypocrite Homme normal. On note aussi la présence de Fredy K, un MC peut-être dans une mouvance plus traditionnelle du rap de France, mais qui se fond parfaitement dans l'univers de l'album. Detect, la moitié du Klub des loosers, a aussi le droit à l'expression pour Aller Mon vieux où sa technique de scratch, déjà appréciée largement en concert, assoie son statut d'excellent DJ.

En tout le Klub des 7 se compose de 16 tracks dont cinq interludes, huit solo, deux duo et, malheureusement, un seul titre collectif, La réunion secrète.

L'enfer, c'est les autres. Et la monotonie

Malgré la qualité de l'ensemble, le travail de Fuzati laisse néanmoins une impression mitigée dans les esgourdes. Il recycle ainsi son Parapluie, déjà sorti sur l'album remix Radio Show vol. 1, et ressert son plat préféré : le mal à l'ego-trip sur fond d'instrumentaux surannés. Cela n'empêche certes pas le bonhomme de poser des punchlines de haute volée du type : "passe-moi une aiguille à bonheur/toutes mes pensées sont vaines" ou la simplement magique "J'ai connu les échec en apprenant à jouer aux dames" ou encore de balancer un fantastique L'éponge, quintessence de son style.

Si ses qualités d'écriture font que la mayonnaise prend toujours, on espère cependant que des thèmes différents de la frustration et du dégoût des autres apparaîtront dans le futur pour aérer le renfermement de sa personnalité (ou plutôt de la personnalité qu'il donne à écouter).

Rendez-vous à la prochaine réunion du Klub

En conclusion, le projet Klub des 7 n'est pas une révolution, il n'en reste pas moins un des disques hip-hop français les plus sympatiques du moment. On attend simplement que Fuzati arrête d'écouter du easy-listening et de se morfondre sur ses échecs sentimentaux pour éviter de tomber dans une discographie appréciable mais redondante.

Ultime point pour saluer le travail de Florian Marrel, concepteur du très classieux artwork de l'album au cachet si Versaillais.


Le Klub des 7 - Le Klub des 7
01. Finie la misère
02. Dispense (Fuzati & Fredy K)
03. Homme normal (Cyanure)
04. Le parapluie (Fuzati)
05. Les profiteurs (interlude)
06. Juju (James Delleck)
07. A l'époque ( Fredy K & Cyanure)
08. La réunion secrète (Le Klub)
09. Le Klub des 8... (interlude feat. Yannick Zicot)
10. J'ai grandi dans ça (Fredy K)
11. Allez mon vieux (Detect)
12. L'éponge (Fuzati)
13. Injoignable (interlude)
14. Bis Bis (Gérard Baste)
15. Daniel du château (Le Jouage)
16. Arrive tôt (interlude)

A découvrir
Eskobar - There's Only Now
Eskobar - There's Only Now
Matt - Rnb 2 rue
Matt - Rnb 2 rue
Linkin Park - Hybrid Theory & Meteora
Linkin Park - Hybrid Theory & Meteora