7.5/10The Klaxons - Myths of the near future

/ Critique - écrit par juro, le 15/02/2007
Notre verdict : 7.5/10 - Bip bip (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 3 réactions

A leur écoute, l'image des Strokes tape directement en pleine tête bien fort. Il n'existe pas d'autre mot trop fort que de parler de sensation face à ce premier opus qui a déjà bouleversé le quotidien de jeunes britanniques s'arrachant les
places de concert et copiant le look de ce trio après quelques mois d'activité. Mais derrière ce phénomène hype, que se cache-t-il vraiment ? The Klaxons a décidé d'ouvrir son électro rock vers une autre voie que celui des classieux new-yorkais avec des rythmes endiablés bourrés de trouvailles électroniques tendance dance, beaucoup de bonnes idées mais aussi une certaine répétitivité dans Myths of the near future.

Une flopée de bons singles se dégage immédiatement de cet album. A l'instar du fabuleux Magick et ses coupures de rythme diablement efficaces, le son de The Klaxons est entraînant, les titres dansants, la plupart marquants notamment grâce à une basse éreintante. Le nouveau phénomène prend de l'ampleur, gagne en public à chaque nouvelle apparition. La raison est simple : l'album est bon mais sans être exceptionnel, il suffit à charmer par ses sirènes alarmantes donnant une rythmique démente (l'excellent Atlantis to interzone), ses choeurs croisés façon pop californienne (Golden skans) ou ses montées en puissance grésillantes (As above, so below). Le phénomène baptisé nu rave par le groupe lui-même résume bien l'ampleur des influences de The Klaxons.


Tout évolue très vite sur la scène élctro rock et The Klaxons pourrait se trouver à la croisée des chemins de Soulwax, Hard-Fi, Daft Punk et aussi avec une pointe d'Electric Six. L'étrange mélange prend forme avec aussi des ratés à l'allumage à cause d'expérimentations sonores sans intérêt (Four horsemen of 2012 et son titre fantôme) ou le simpliste Forgotten works. En partant parfois dans des directions trop expérimentales, The Klaxons se perd quelques fois dans des délires tout en zigzag.

Myths of the near future et sa pochette artistique aux allures complètement surréaliste se trouve un peu à l'image de l'album d'un groupe qui aime mélanger le fluo de sa dance technotroid et de son rock suant l'énergie dépensée. Un disque qu'on se plait à se mettre pour remuer et passer un agréable moment à se défouler.


The Klaxons - Myths of the near future
01. Two receivers
02. Atlantis to interzone
03. Golden snake
04. Totem on the timeline
05. As above, so below
06. Isle of her
07. Gravity of rainbow
08. Fogotten works
09. Magick
10. It's not over yet
11. Four horsemen of 2012

A découvrir
Dolly - Plein Air
Dolly - Plein Air
Muse - Origin of Symmetry
Muse - Origin of Symmetry
Daft Punk - Discovery
Daft Punk - Discovery