7.5/10The Killers - Sam's Town

/ Critique - écrit par Vincent.L, le 08/10/2006
Notre verdict : 7.5/10 - The Killers ne raflent pas toute la mise (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

Evénément incontournable après plus de cinq millions de disques vendus dans le monde, The Killers reviennent avec un deuxième opus beaucoup moins singulier que le premier (Hot Fuss en 2004). Le bien nommé Sam's Town est un album "plus américain", comme le décrivent eux-mêmes les quatre membres originaires de Las Vegas. Une volonté de reconnaissance d'identité musicale nationale qui se traduit par une avalanche de guitares électriques et le chant tapageur de Brandon Flowers, qui a bien du mal à se poser. Les "vallées fertiles" ne le sont plus autant. La production donne parfois une étrange impression de fouillis, comme si le groupe ne maîtrisait plus autant toutes ses ardeurs artistiques. Les Killers jouent désormais sur un autre terrain, plus imposant et moins personnel, piochant pas mal du côté de U2 et Queen (My List, Why Do I Keep Counting?).


Alors que les titres du premier essai affichaient une immédiateté et une efficacité rock à toute épreuve, teintées d'une réjouissante originalité, ceux du second peinent à se différencier les uns des autres. Les synthés "vintage" des années 1980 et les lignes de basses percutantes ne sont presque qu'un vieux souvenir. Tout comme les influences des Cure, des Smiths ou encore de Pulp.
Mais que les fans se rassurent, si les quatre potes ont préféré tourner le dos à un certain nombre de leurs amours européens, ils livrent tout de même un certain nombre de chansons à l'énergie destructrice et à la mélancolie pénétrante (Sam's Town, Bling (Confession Of A King), For Reasons Unknown). Des titres qui n'ont pas grand chose à envier à Placebo ou Muse. Le spectre de New Order plane toujours sur les rythmiques galopantes.
Le premier single When You Were Young apparaît comme l'incontestable sommet du disque, agréable écho d'une facilité passée à créer des titres carrés, directs et entêtants. Sur ce même modèle, Read My Mind (et son gimmick vocal délicieusement persistant) se distingue et devrait logiquement s'imposer comme autre single. En attendant, c'est Bones, avec ses trompettes un peu ringardes, qui a été choisi comme improbable deuxième single. Tim Burton en réalise le clip.

Espérons qu'avec leur troisième album, les Killers se remettront de leur nouveau succès et se rappelleront ce qui a constitué leur première gloire.


The Killers - Sam's Town

01. Sam's Town
02. Enterlude
03. When You Were Young
04. Bling (Confession Of A King)
05. For Reasons Unknow
06. Read My Mind
07. Uncle Jonny
08. Bones
09. My List
10. This River Is Wild
11. Why Do I Keep Counting?
12. Exitlude
13. When You Were Young - Jacques Lu Cont's Thin White Duke (Radio Edit)

A découvrir
Pearl Jam - L'intégrale
Pearl Jam - L'intégrale
Ellis-Bextor (Sophie) - Read my Lips
Ellis-Bextor (Sophie) - Read my Lips
Eminem - The Eminem Show
Eminem - The Eminem Show