7/10Kill the Young - Kill the Young

/ Critique - écrit par Emeric, le 19/05/2006
Notre verdict : 7/10 - Le Yin et le Young (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

L'Angleterre, mère fécondatrice de groupes de pop rock à succès presque garanti, a accouché il y a déjà quelques mois d'un énième rejeton : Kill the Young ! Après, dans le désordre, Hard Fi, Kaiser Chief, The Arctic Monkeys, KTY vient compléter la liste de ces groupes dont les singles tournent plus qu'en boucle sur l'ensemble des radios.

Origin of Illness remplit parfaitement son rôle de tube : refrain dynamique, les accords basiques de guitare vibrent et raisonnent tout en douceur, une voix « passe partout », le tout formant un ensemble gentiment énergique, même pas
énervé. Résultat : vous obtenez un hit commercial pas forcément déplaisant mais un peu lassant après quelques écoutes répétées. Mais les bons groupes se distinguent par le contenu qu'ils proposent sur l'ensemble du disque. Ici, le trio de frangins, originaire de Manchester, manque un peu, peut-être par leur jeune âge (ils ont entre 18 et 23 ans), d'inspiration. On a l'impression de tourner en rond, la même recette est appliquée sur chacun des titres, certes avec soin et doigté mais sans grande créativité.
Du coup, les titres s'enchaînent sans surprise, les rythmes sont similaires, Tom au chant apporte parfois quelques variations qui permettent de le comparer avec Billy Corgan (No Problem) ou au leader des Kaiser Chiefs (Follow, Follow). Le point positif est la qualité qui reste constante sans faux pas. En simplifiant l'équation : si vous aimez le single vous aimerez tout l'album ! On peut néanmoins se demander s'ils n'ont pas été bridés (oserais- je dire formatés ?) en raison d'un encadrement trop imposant, en effet, ils ont sollicité Flood pour le mixage (U2, PJ, Depeche Mode) et Dimitri Tikovoï (Placebo) pour l'enregistrement qui s'est déroulé en seulement 11 jours !

Pour un premier pas, Kill the Young avance d'un sacré bond avec cet album éponyme qui a tout pour plaire. Il se dit qu'ils assurent sur scène (plus de 300 concerts au compteur), il faudra donc les voir en live pour espérer goûter à plus d'extravagance et de surprise.


1. Follow, Follow
2. Origin of Illness
3. No problems
4. Addictions
5. Fragile
6. Do you notice
7. All the world
8. No heroes
9. Sail away
10. Change the record
11. Kill your young

A découvrir
Muse - Hullabaloo Soundtrack
Muse - Hullabaloo Soundtrack
Muse - Origin of Symmetry
Muse - Origin of Symmetry
Zwan - Mary Star Of The Sea
Zwan - Mary Star Of The Sea