6/10Karlex - Ghetto Fabulous

/ Critique - écrit par juro, le 21/09/2006
Notre verdict : 6/10 - Un ghetto plein de bougies (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

La voix profonde et chaude de l'américano-haïtien Karlex réchauffe par sa profondeur. La chaleur caribéenne du reggae se dégage de son chant, de ses
rythmes entraînant avec lui des airs de guitare. Auteur compositeur de ces propres titres, Karlex dégage un bien être par ses intonations coulantes. Ghetto fabulous représente cet aboutissement qui est une découverte intéressante pour un premier album.

Entre synthétiseurs et percussions locales, Karlex mêle habilement les mélanges des cultures. Si les textes ne représentent pas forcément le point fort de l'artiste avec de trop nombreuses redondances, les compositions sont plus enthousiasmantes avec une guitare et des choeurs omniprésents. Des choeurs, des clappements de main, une bonne guitare, une voix profonde... entre soul, reggae, pop music et beats de la blacksploitation (Madness), Karlex s'inscrit entre deux époques, jouant des conventions musicales pour proposer un album au ton diversifié.

Les deux premiers titres dignes de single en apéritif, voici venir Ghetto fabulous mettant en avant le timbre de l'interprète au beau milieu de choeurs. Orienté reggae, Farewell angel se présente comme le titre le plus intéressant de l'album, ce petit côté jam session titille l'esprit et donne l'impression de se trouver juste à côté de Karlex. A l'inverse Joker man prend des allures ragga. Song for Coco
possède une saveur vieille de vingt ans, une antiquité assez amusante mais qui ne remplit pas son but, cassant la construction de l'album. Sometimes ou Where is love... if there is love représentent les illustrations mêmes de ce mix entre percussions caribéennes et rythmes occidentaux avec ce gimmick de guitare simple mais efficace.

Des passages intéressants, des titres sympathiques mais véritablement rien de profondément marquant, ce Ghetto fabulous donne une première vision d'un mélange de style propre à son interprète qu'il reste sûrement préférable de voir sur scène.


Karlex - Ghetto fabulous

01. I've got news for you...
02. Sista love
03. ghetto fabulous
04. Fareweel angel
05. Song for Coco
06. Sometimes
07. Where is love... if there is love
08. Joker man
09. Kreol woman
10. Madness

A découvrir
Lofofora - Le fond et la forme
Lofofora - Le fond et la forme
Tryo - Mamagubida
Tryo - Mamagubida
Maze - Some Noise
Maze - Some Noise