9.5/10Kammarheit - The Starwheel

/ Critique - écrit par wqw..., le 18/09/2008
Notre verdict : 9.5/10 - La quête de l’infini (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 1 minute(s) - laisser un commentaire

Un désert sur lequel souffle un vent chaud, calme et métallique ; nappe planant comme un ciel trop bas, nuage stagnant ; une menace étrangement perceptible...

CHRONIQUE EXPRESS

Sombre, le vol d’oiseaux dans un paysage chimérique. Ici et là des traces de civilisations disparues. L’homme n’est plus qu’un mauvais souvenir, une erreur que la nature est finalement parvenue à réguler… Un désert sur lequel souffle un vent chaud, calme et métallique ; nappe planant comme un ciel trop bas, un nuage stagnant, une menace étrangement perceptible sans pour autant pouvoir en déterminer la teneur. Mais cette menace est-elle réelle ? Ne serait-ce pas plutôt l’écho fantomatique de ces cités industrielles couvertes par le sable et les cendres… Pour son deuxième album, Pär Boström alias Kammarheit crée un vrai bijou de dark ambient, entre rêve, mélancolie et grisaille ; un opus que sort presque comme une évidence, le label montréalais Cyclic Law. Indispensable !

 


Kammarheit - The Starwheel
01. Hypnagoga
02. Spatium
03. The Starwheel [Clockwise]
04. Klockstapeln
05. The Starwheel [Counter Clockwise]
06. A Room Between the Rooms
07. Sleep After Toyle, Port After Stormie Seas
08. All Quiet In The Lands of Frozen Scenes

 

A découvrir
Papa Roach - Infest & lovehatetragedy
Papa Roach - Infest & lovehatetragedy
Nirvana - Nirvana
Nirvana - Nirvana
Nightwish - Over the Hills and Far Away / Century Child
Nightwish - Over the Hills and Far Away / Century Child