7/10Juge Fulton - Universale douleur

/ Critique - écrit par Guillaume (), le 18/04/2008
Notre verdict : 7/10 - Des cheaps ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 1 minute(s) - laisser un commentaire

On ne délivrera pas un diplôme de subversion à Juge Fulton - il est à dix mille lieues de cela - mais on adore sa bonne humeur immuable...

CHRONIQUE EXPRESS

Même après la grande époque des Ludwig, le bon vieux punk des familles continue à se diffuser sous de nouvelles formes. Juge Fulton, à travers les trames habituelles du genre déclinées à la sauce boîte à rythme, voire electro, plante sa voix pourrie dans le micro et nous abreuve de textes réjouissants et authentiquement drôles : « je vous aime pour le sourire du président », « mon caddy fait oui... mais ma caissière fait non ». On ne délivrera pas un diplôme de subversion à Juge Fulton - il est à dix mille lieues de cela - mais on adore sa bonne humeur immuable, son débit nasillard (Tant pis) et ses pétages de plomb bon enfant sur son synthé ridicule (Les américains). Un univers d'autant plus sympathique qu'il est cheapos, et assumé comme tel. 

 

Juge Fulton - Universale douleur
01. Sherif
02. Monopoly
03. Je suis un artiste
04. Jacques
05. Universale douleur
06. Je vous aime
07. Mon cadie
08. Les américains
09. Tant pis
10. A la bonne soupe
11. Universale douleur (part 2)

 

A découvrir
Ludwig von 88 - Houlala 2 : la mission
Ludwig von 88 - Houlala 2 : la mission
Superbus - Aeromusical
Superbus - Aeromusical
Static-X - Machine
Static-X - Machine