7/10Johanson (Jay-Jay) - Rush

/ Critique - écrit par Vincent.L, le 21/09/2005
Notre verdict : 7/10 - Disco Boy (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Qu'est-il arrivé à Jay Jay Johanson? Après une demi virée Techno Pop réussie sur Antenna, le trentenaire suédois nous revient avec un nouvel opus taillé pour le dance floor, Rush, qui en étonnera et décevra plus d'un.

A la quasi exception du single Trip-Hop Rush, qui fait pale figure face aux chefs-d'oeuvres de son troisième disque Poison, Jay Jay s'embarque dans une série de chansons Techno Pop, House et parfois même funky. Volontairement nostalgiques des années 1970, 1980 et 1990, ses titres se suivent efficacement sans se poser de question. Si The Last Of The Boys To Know, Another Nite Another Love et Rock It redisent de manière un peu trop répétitive ce qui a déjà été fait sur On The Radio et Déjà Vu; Teachers, Because Of You et I.O.U My Love proposent des boucles et des sons eighties qu'on pourrait attribuer aux Daft Punk, au premier album de Benjamin Diamond ou encore à Bob Sinclar. Niveau vocal, le natif de Trollätten va parfois très haut et se plaît à utiliser une quantité conséquente de vocoders. Sur Mirror Man, on est entre le clin d'oeil amusant et malin à la musique de FlashDance et les sonorités électroniques de Tangerine Dream. Véritable ovni dans la nouvelle voie désormais franchement empruntée par l'artiste, 100.000 Years redonnera de l'espoir aux fans inconditionnels des albums Whiskey et Tatoo. Parfois un peu ringardes, les sonorités de ce Rush rappellent les travaux de Jacques Lu Cont (Les Rytmes Digitales), comme sur l'instrumental et vide Forbidden Years.

Le principal reproche que l'on peut faire à Rush, c'est son caractère répétitif. La plupart des titres auraient pu être bien meilleurs si seulement les refrains ne revenaient pas autant de fois. Dommage... Il en demeure néanmoins une quantité de titres qu'il ne serait pas désagréable d'entendre en discothèque, notamment Teachers, dont le potentiel commercial est évident.


Jay Jay Johanson - Rush

01. Rush
02. The Last Of The Boys To Know
03. Teachers
04. Mirror Man
05. 100.000 Years
06. Forbidden Words
07. Because Of You
08. Another Nite Another Love
09. Rock
10. I.O.U My Love

A découvrir
Artsonic - Fashion Victim
Artsonic - Fashion Victim
Ellis-Bextor (Sophie) - Read my Lips
Ellis-Bextor (Sophie) - Read my Lips
Strokes (The) - Is This It
Strokes (The) - Is This It