9/10Jean-Pierre Como - L’Âme sœur

/ Critique - écrit par wqw..., le 18/12/2006
Notre verdict : 9/10 - Par delà la mort... (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 2 réactions

« Il n'y a que de l'amour dans cette musique. Je ne l'ai pas écrite que pour ma soeur et moi. Mais aussi pour ses enfants, son mari, sa famille. Et au-delà pour tous ceux qui ont connu un jour dans leur vie cette même expérience de la disparition. »

Membre fondateur du groupe Sixun, Jean-Pierre Como a fait ses armes notamment aux côtés de François Couturier ou Bernard Maury puis au sein du quintet d'Antoine Illouz ou du Big Band d'Antoine Hervé. Avec son Âme soeur, il laisse libre cours à la composition, exprimant, suggérant, évoquant, inspirant... Sa musique est alors ce qu'elle doit être par essence : notre ressenti le plus intime. S'il réalise une oeuvre d'un niveau rarement atteint en France, c'est peut-être parce que la pierre angulaire de cet édifice discographique est un requiem à sa soeur, morte d'un cancer à l'âge de 38 ans.

Une suite, en trois mouvements, riche en émotions, un hommage qui dépasse le stricte cadre de la relation frère/soeur : « Il n'y a que de l'amour dans cette musique. Je ne l'ai pas écrite que pour ma soeur et moi. Mais aussi pour ses enfants, son mari, sa famille. Et au-delà pour tous ceux qui ont connu un jour dans leur vie cette même expérience de la disparition. » Como suit ainsi la maladie de sa soeur, sur plus de deux années. Un parallèle qui crée une écriture sans équivoque, une cohérence aussi bien au niveau des parties orchestrales que dans la combinaison des solos.

Si elle a été conçue au départ pour piano, il propose rapidement à Pierre Bertrand de l'ornementer, un écrin précieux pour le dernier voyage... Ce dernier accepte sans sourciller et s'investi pleinement dans ce travail de joaillier, sublimant la composition de Como sans en dénaturer l'origine, les sentiments. Les interprètes sont marqués par cette sincérité. On y retrouve notamment Sylvain Beuf dont le talent se rappelle au détour des Noces de Papillon mais qui est surtout par son souffle, la voix de la soeur, ou Paolo Fresu qui s'est attaqué, il n'y a pas si longtemps, à Porgy & Bess, autre oeuvre orchestrale (de génie), et qui incarne ici l'Espoir.

Si elle est marquée par la souffrance, L'Âme soeur n'est, pour autant, jamais larmoyante. Sa densité ne peut se "déguster" qu'en prenant le temps, s'installant confortablement pour en saisir toutes les subtilités. Apprivoisant la mort, Jean-Pierre Como n'oublie pas, bien au contraire il fait que jamais on ne puisse effacer le souvenir, l'absence... du fond de l'âme et du coeur !


Jean-Pierre Como - L'Âme soeur
01. Arabesque
02. Noces de Papillon
03. Riccordo
04. L'Âme soeur - Dialogue
05. L'Âme soeur - Espoir
06. L'Âme soeur - L'Adieu


Discographie
L'Âme soeur (2006)
Scénario (2004)
Storia (2001)
Empreinte (1999)
Solea (1998)
Padre (1998)
Express Paris-Roma (1995)

A découvrir
At the Drive-In - Relationship of Command
At the Drive-In - Relationship of Command
Tenacious D - Tenacious D
Tenacious D - Tenacious D
Zwan - Mary Star Of The Sea
Zwan - Mary Star Of The Sea