7.5/10Jazzanova - Funkhaus Studio Sessions

/ Critique - écrit par froo (), le 20/05/2012
Notre verdict : 7.5/10 - House of Funk (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 1 réaction


DR.
Enregistrer un album live en studio, voilà le défi relevé par Jazzanova. On aurait préféré un vrai nouvel album, avec de nouveaux morceaux, mais il faudra se satisfaire des Funkhaus Studio Sessions, premier album live du groupe, pour l'instant.

Jazzanova

À l'origine, Jazzanova est un collectif de DJ et producteurs berlinois, également derrière le label indépendant Sonar Kollektiv. Depuis 15 ans, ils proposent des sons nouveaux et originaux, plutôt à tendance electro, ainsi que de nombreux remixes.

Après avoir sorti le très réussi Of all the Things, disque ambitieux aux accents plus soul qu'electro avec des invités prestigieux (par exemple Jose James, Joe Dukie ou Phonte et surtout Paul Randolph), le groupe est parti en tournée, avec 2 DJ (Axel Reinemer et Stefan Leisering), un chanteur (Paul Randolph) et 6 musiciens. Cette tournée live (par opposition aux DJ-sets) a duré trois ans et a permis au groupe de faire le tour du monde (personnellement, je les ai vus en Italie à Trieste, et les ai ratés à un jour près à Singapour, où j'avais d'ailleurs acheté l'album en question).

Makes me wanna clap my hands

Le but des Funkhaus Studio Sessions est de rendre hommage à cette tournée, de saisir l'énergie et l'enthousiasme développés par les musiciens au fil des concerts. Ainsi, le groupe a choisi de s'installer dans un studio d'enregistrement mythique à Berlin, le Funkhaus Berlin, pour revisiter son répertoire et c'est avec plaisir que l'on retrouve les grands succès du groupe.

Let me show ya ouvre la danse et sera complétée par quatre autres extraits d'Of all the Things, dont la magnifique ballade Little Bird qui prend une tout autre dimension par rapport à la version de studio et est belle à donner des frissons. On a aussi droit à des reprises, ou plutôt des versions live des remixes signés Jazzanova de Flashback (originellement de Fat Freddy's Drop) et Let it go (de Shaun Escoffery) qui clôt l'album avec beauté. Les morceaux plus anciens, comme No Use, Boom Clicky Boom Klack qui donne une folle envie de danser, ou Fedime's Flight n'ont pas été oubliés. Enfin, le groupe nous offre deux titres inédits, I Human (co-écrit avec le chanteur) et Believer doté d'une ligne de basse qui groove à mort.
Le tout est mené avec brio par Paul Randolph et les musiciens qui assurent à chaque morceau. Si je devais faire ma difficile, je regretterais un peu l'absence des autres chanteurs, particulièrement Joe Dukie sur Flashback (même si j'apprécie beaucoup Paul Randolph, Joe Dukie est mon grand chouchou), mais ça ne faisait pas partie du concept.

House of Funk

Au final, on redécouvre les morceaux sous un nouvel angle et ça groove tellement par moments qu'on se demande si on ne devrait pas plutôt traduire Funkhaus par « maison du funk » au lieu de « maison de la radio ». Ça se laisse très bien écouter, ça réchauffe (ce qui n'est pas de refus avec ce printemps timide), ça donne envie de danser. Que demander de plus ?

Pour les avoir vus, vécus et dansés en live, je constate cependant qu'il est assez difficile de reproduire toute la puissance d'un de leurs concerts sur un CD. Il faut le dire, en comparaison, il manque quelque chose pour que ça décolle réellement (un public peut-être ?). Alors je ne peux que vous conseiller de guetter leur prochain passage près de chez vous, par exemple le 31/08 à Nantes ou le 01/09 à Montpellier !

Jazzanova - Funkhaus Studio Sessions

01. Let Me Show Ya
02. Theme From Belle Et Fou
03. I Human
04. Look What You're Doin' to Me
05. Lucky Girl
06. No Use
07. No Use (Part 2)
08. Flashback
09. Believer
10. Little Bird
11. I Can See
12. Boom Clicky Boom Klack
13. Fedime's Flight
14. Let it Go

En écoute, Believer


A découvrir
Blink-182 - Enema of the State
Blink-182 - Enema of the State
Matt - Rnb 2 rue
Matt - Rnb 2 rue
Noir Désir - Des visages des figures
Noir Désir - Des visages des figures