6.5/10Jarre (Jean-Michel) - Téo & Téa

/ Critique - écrit par Vincent.L, le 02/04/2007
Notre verdict : 6.5/10 - Une bonne surprise (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 3 réactions

Un des derniers papes de la musique électronique française revient avec un album que l'on n'attendait franchement pas. A l'heure où la techno sombre à 90% dans la pauvreté mélodique et où l'electro s'accouple ouvertement avec la pop, Jean-Michel Jarre choisit lui de faire un nouveau disque résolument dance floor et ambient. Il évite ainsi de retomber dans une dance ringarde (Metamorphoses en 2000) ou encore de réécrire ses exploits passés (Aero en 2005, The Symphonic Jean-Michel Jarre en 2006). Il faut le reconnaître, Sessions 2000, album electro-jazzy gentiment ignoré du grand public en 2002, exprimait déjà une belle volonté du bonhomme à prouver qu'il pouvait évoluer et aller de l'avant.

Efficace et maîtrisé

Sans être révolutionnaire, Téo & Téa est un opus d'électronique efficace et maîtrisé. On y retrouve tout le talent d'un grand de la musique, qui connaît bien la palette d'effets et de techniques pour donner de la profondeur à ses titres. Une profusion de sons, de très rares effets cut off, quelques gros snares percutants, des nappes de synthétiseurs envolées, des breakbeats, des sons bubble (Beautiful Agony, avec la voix de sa femme Anne Parillaud - paraît-il - pour les orgasmes), etc. L'electro riche en sons Casio et en sons électroniques en forme de cris de chat du titre Fresh News donne le ton. On se sent proche de Kraftwerk, ce qui est plutôt bon signe. La suite, le très efficace single Téo & Téa, rappelle sans honte - et brillamment - la techno des nineties. Avec ce titre, JMJ peut s'assurer de faire remuer les popotins dans toutes les discothèques, même les françaises. Cet entrain rythmique se retrouve sur Vintage, qui, comme son nom l'indique, pioche plus dans le passé de l'artiste. Sommet de l'album, Ok, Do It Fast constitue un petit mélange entraînant entre un esprit digne de Fischerspooner et une discrète trance.
Puis, Jean-Michel Jarre se plaît beaucoup dans une palette de genres électronique plus ou moins réussie. Il passe ainsi d'une ambient répétitive (Partners In Crime 1 et 2), à un hymne atmosphérique sympathique (Touch To Remember et ses samples de Dictée magique, ce fameux jouet des années 80), puis à une balade un peu vieillotte (In the Mood for You), à l'anecdotique minimaliste (Gossip), au psychédélique (Melancholic Rodeo), à l'electronica bidouillée (Chatterbox, que l'on pourrait attribuer à Mouse On Mars).


Jean-Michel Jarre - Téo & Téa

01. Fresh News
02. Téo & Téa
03. Beautiful Agony
04. Touch To Remember
05. Ok, Do It Fast
06. Partners in Crime 1
07. Partners in Crime 2
08. Chatterbox
09. In the Mood for You
10. Gossip
11. Vintage
12. Melancholic Rodeo
13. Téo & Téa 4:00 AM

A découvrir
Static-X - Machine
Static-X - Machine
Bloodhound Gang (The) - Hooray for Boobies
Bloodhound Gang (The) - Hooray for Boobies
Ellis-Bextor (Sophie) - Read my Lips
Ellis-Bextor (Sophie) - Read my Lips