7.5/10Izabo - Fun Makers

/ Critique - écrit par juro, le 21/02/2007
Notre verdict : 7.5/10 - Izabo a les yeux beaux (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

Les israéliens de Izabo, vous connaissez ? Si ce n'est pas le cas, ce le sera bientôt car leurs influences pop, rock, disco, funk avec un dosage oriental des plus plaisants pourraient bien faire des ravages. Le déluge de bons singles présents dans l'album place directement le groupe dans la sphère des groupes à suivre
avec attention. Fun makers attire l'attention d'entrée avec quatre titres plaçant la barre haute...

Sorti d'un peu nulle part, les israéliens mettent le feu aux poudres avec une recette simple mais efficace : des introductions et des refrains subtilement travaillées qui permettent de rentrer immédiatement dans la rythmique imposée, une voix aigue nasale rappelant celle de Robert Plant par instants fugaces, un choeur féminin unique, un combo instrumental sans surprise mais parvenant à rendre extrêmement agréable les mélodies simples du groupe par des touches venues d'Orient. Izabo reprend les recettes qui font le succès en y apportant son originalité par une part de délire ambiant dans une musicalité qui ne cesse de provoquer des remous au beau milieu de riffs de guitare à connotation proche orientale, de paroles efficaces et d'une touche d'électro.

Démarrage pied au plancher (qui tape frénétiquement sur le sol) avec Morning hero correspondant à une entrée en matière fantastique qui sert à sublimer la suite avec I'm on you duquel l'électro peut parfois se montrer trop présente. Le popesque Kisses met de bonne humeur et Ran Shem Tov joue de sa voix débitant des phrases courtes et des « ha-ha » récurrents entre deux samplers. Fun makers et sa « batterie boléro-fanfare » impriment un rythme prenant toute son ampleur
dans un refrain tout aussi pop si les riffs de guitare ne parvenaient à donner ce petit quelque chose supplémentaire. Passé ces titres, l'album ne redescend pas mais montre une originalité moindre (le slow Play with me notamment) si ce n'est à travers le tubesque Flower power, le fantaisiste Cook me ou orientaux (Undo song, Tide & sea.

Izabo crée une sensation avec un début tonitruant qui se calme par la suite mais le groupe israélien est à découvrir plus que jamais sur scène car le show promet d'être encore meilleur qu'il ne l'est sur disque. Fun makers est une mise en avant plus que correcte d'une formation qui promet de monter en puissance...


Izabo - Fun makers

01. Morning hero
02. I'm on you
03. Kisses
04. Fun makers
05. Play with me
06. Sky
07. Cook me
08. Flower power
09. Tide & sea
10. Onion tears
11. Undo song
12. Dream on

A découvrir
Radiohead - L'intégrale
Radiohead - L'intégrale
t.A.T.u. - 200km/h in the Wrong Lane
t.A.T.u. - 200km/h in the Wrong Lane
Moby - Play
Moby - Play