Ibrahim Ferrer (Buena Vista Social Club en deuil)

/ Actualité - écrit par Selena, le 07/08/2005

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

Après le guitariste Compay Segundo et le pianiste Ruben Gonzalez morts en 2003, c'est au tour de Ibrahim Ferrer de tirer sa révérence. Chanteur du Buena Vista Social Club, l'artiste cubain est mort à l'âge de 78 ans.

Né le 20 février 1927 à Santiago (Cuba), Ibrahim Ferrer se consacre très tôt aux boléros (chansons sentimentales), il déclare au sujet de ce style musical: «Nous sommes tous romantiques. Chacun à sa manière. Je le suis avec mon épouse, bien sûr, mais également dans la vie en général. Le boléro porte un message d'amour et parfois de trahison. L'amour n'est pas toujours facile, et je me dois de chanter aussi ces moments-là plus difficiles que nous avons tous connus à une période de notre vie.»
Il collabore avec les groupes de Pacho Alonso et de Beny Moré et l'Orquesta de Chepin. Dans les années 90, devenu chanteur à la retraite et cireur de chaussure pour complèter ses maigres revenus, le vieux sonero s'offre une nouvelle carrière et une reconnaissance mondiale au sein de Afro Cuban All Stars (1996), puis A Toda Cuba Le Gusta et Buena Vista Social Club (album en 1997 et film en 1999), grâce au réalisateur Wim Wenders et surtout au producteur/guitariste Ry Cooder . En effet, ce dernier recherchait alors toutes les gloires oubliées de la musique cubaine (Compay Segundo, Rubén Gonzáles, Ibrahim Ferrer,...) afin de les réunir pour une nouvelle danse. Le sémillant septuagénaire se rapelle :«A peine descendu de la voiture, le producteur américain m'a dit qu'il faisait un disque et qu'ils avaient besoin de moi. Je suis rentré dans la maison, je me suis lavé le visage, j'ai mis une chemise blanche, une casquette et des souliers. Puis je suis parti vers le studio.»

Deux albums solos ont consacré ce nouveau souffle à sa carrière: Buena Vista Social Club presents: Ibrahim Ferrer (1999) et Buenos Hermanos (2003).

Le chanteur cubain venait de rentrer d'une tournée européenne nommée Mi Sueño (Mon rêve). En juillet dernier, il était aux Vieilles Charrues (Bretagne) et il y a quelques jours, ses admirateurs ont pu l'écouter une dernière fois au Festival de Jazz de Marciac (Gers).

A découvrir
Merzhin - Adrénaline
Merzhin - Adrénaline
Merzhin - Pleine Lune
Merzhin - Pleine Lune
Korn -
Korn -