7/10Hundred_Reasons - _Kill_your_Own

/ Critique - écrit par weirdkorn, le 20/03/2006
Notre verdict : 7/10 - Hundred reasons to rock (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

Le rock britannique a le vent en poupe en ce moment. Tour à tour dansant (Franz Ferdinand), agressif (Lostprophets) ou rétro (Bloc party), il est aujourd'hui mis à toutes les sauces. Alors si vous aimez le genre, voilà de quoi vous ravir avec le deuxième album de Hundred reasons, dénommé Kill your own, qui réussit à mélanger avec talent ces différents styles. Les cinq Anglais font du rock avec tout ce qu'il comporte de bruit, de mélodie et d'exaltation, et ils le font bien. C'est d'autant plus vrai grâce à la production soignée qui participe à la bonne qualité de l'album.

Kill your own débute au mieux avec Broken hands, la chanson de l'album. Une petite introduction atmosphérique soignée enchaînée par un riff imparable ouvre sur un bon vieux déferlement de décibels avant de passer au refrain que l'on pourrait encore fredonner longtemps. C'est certes classique mais diaboliquement efficace et tous les amateurs des chansons posées de Lostprophets devraient apprécier cette entrée en matière, d'autant plus que le chanteur possède également une voix plutôt criarde. Voilà un titre qui annonce pour le mieux un album frais, efficace et agressif mais pas trop. Malheureusement, le reste de l'opus, malgré tous ses mérites, n'est pas du même niveau et se révèle moins accrocheur, à l'instar du single Kill your own qui n'en demeure pas moins une des meilleures chansons. Son rythme pêchu et entraînant, couplé à une ambiance plutôt obscure, peut ainsi en faire un hit. Dans la même veine, Feed this fire se révèle être un incontournable de l'album.

Le reste, d'un bon niveau, se trouve être moins transcendant mais suffisamment varié pour captiver toute notre attention. Ainsi, des titres très agressifs, limite hardcore, où le chanteur hurle sous une déferlante de décibels (Live fast, die ugly, A better way ?) côtoient sans choquer des chansons mélodiques aux accents punk (Destroy, The chance, The perfect gift, This mess). Le groupe sait en plus se montrer original lors des deux derniers titres (No pretending et Breathe again) où il s'éloigne des structures classiques de titres formatés pour se faire plus instrumental et atmosphérique.

Hundred reasons signe avec Kill your own un opus sacrément efficace que l'on écoute avec plaisir. L'album ne comporte rien d'exceptionnel ni de véritablement novateur mais les titres sont d'un bon niveau et suffisamment variés pour plaire tant à l'amateur de metal, de pop ou de punk. On ne trouvera peut-être pas cent raisons pour l'écouter, mais ce qui est sûr, ce qu'on n'en trouvera presque aucune pour ne pas l'essayer.


Hundred reasons - Kill your own
1. Broken Hands
2. Kill Your Own
3. Destroy
4. Chance
5. Perfect Gift
6. Live Fast Die Ugly
7. Feed The Fire
8. This Mess
9. Better Way
10. No Pretending
11 .Breathe Again

A découvrir
Blur - Best of
Blur - Best of
Phoenix - United
Phoenix - United
Deftones - Around the fur
Deftones - Around the fur