6.5/10Hard-Fi - Once Upon a Time in the West

/ Critique - écrit par Vincent.L, le 11/11/2007
Notre verdict : 6.5/10 - Rock péteux (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 5 réactions

Prétentieux, arrogant et (trop) souvent vulgaire, le deuxième disque d'Hard-Fi contient pourtant son lot de tubes séduisants... le temps d'une saison.

La composition, chez les anglais de Hard-Fi, se conçoit avec de bons gros bulldozers. Ca fait beaucoup de bruit et ça fait du travail un peu grossier. Deux ans après le très remarqué Stars of CCTV (double disque de platine, deux Brit Awards, etc.), le groupe revient avec Once Upon a Time in the West, tout aussi prétentieux (la pochette vous en dit beaucoup...), arrogant et (trop) souvent vulgaire. La voix du songwriter/leader Richard Archer y pénètre nos oreilles, avec vigueur et outrecuidance, un peu comme celles de ses frères nationaux Kasabian et Kaiser Chiefs, avec une touche de péteux en plus, une touche de talent en moins.

«Gna gna gna gna»

Hard-Fi écrit des chansons pour stades internationaux avec des chants robustes, des basses énormes, des guitares électriques (tantôt hachées, tantôt solos), des arrangements de violons plutôt rustres et des beats retentissants. La méthode fonctionne parfois par son emphase convaincante (le très réussi Suburban Knights, I Shall Overcome, Tonight et Television, malgré des paroles souvent un peu niaises). Parfois aussi, le groupe franchit les barrières de la soupe et nous donne envie de sortir la boîte à baffes ou le caisson à tomates pour se venger d'une trop grande grossièreté [Little Angel, Can't Get Along (Without You), I Close My Eyes et ses « gna gna gna gna » agaçants ; Help Me Please, du sous Beatles sans intérêt ; The King et son refrain « sortez les briquets »]. Au meilleur du disque, le rock des quatre potes s'oriente vers une mélancolie sympathique (le sommet Watch Me Fall Apart, rappelant avec nostalgie Rialto ou Suede) ou une disco-rock mid-tempo enveloppante (We Need Love).

Avec tout ça, le disque s'écoute aimablement, comme un produit souverainement conçu, qui s'oubliera bien vite par un cruel manque de profondeur textuelle et musicale.

Hard-Fi - Once Upon a Time in the West
01. Suburban Knights 
02. I Shall Overcome 
03. Tonight 
04. Watch Me Fall Apart 
05. I Close My Eyes 
06. Television 
07. Help Me Please 
08. Can't Get Along (Without You) 
09. We Need Love 
10. Little Angel 
11. The King

A découvrir
Collins (Phil) - Face Value
Collins (Phil) - Face Value
Ill Niño - EP
Ill Niño - EP
Placebo - Placebo
Placebo - Placebo