6.5/10Guru's Jazzmatazz - Back to the Future : The Mixtape

/ Critique - écrit par Dat', le 27/01/2008
Notre verdict : 6.5/10 - Back to the Mixtape (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - 2 réactions

Entre deux livraisons Jazzmatazz, Guru nous balance une mixtape au tracklisting gargantuesque.

Si le traumatisme fut grand à l'arrêt du mythique groupe Gang Starr, les fans de l'entité ont pu rapidement être rassurés par l'omniprésence de ces deux activistes sur le terrain du hiphop. Dj Premier, considéré comme l'un des plus grands producteurs de Hip-hop, balance au moins un disque par an. Quand au lyricist Guru, à peine quelques mois après son Jazzmatazz vol°4 (et sa couverture très Blue Note), il nous gratifie d'une Mixtape qui se présente comme un pendant de son dernier disque, entre titres remixés, brochettes d'inédits et cascades de feats. Le bonhomme ayant pour habitude de proposer une pléiade d'invités (producteurs comme Mc) à chacune de ses sorties estampillées Jazzmatazz, et pas des moindres : Erykah Baduh, Common, Jamiroquai, Angie Stone, Jay Dee, the Roots, Blackalicious, voire même Mc Solaar ou Herbie Hancock.

Que les biens pensants se rassurent, le hip-hop booty et rentre dedans n'a ici que peu sa place, Guru privilégiant les atmosphères laissant perler Jazz et boucles old-school. Quand au tracklisting, il donne encore le tournis. On touche au nœud du problème. Il faut clairement se rentrer dans la tête que ce disque est bien une mixtape, et non pas une nouvelle galette estampillée Jazzmatazz. Car là où, sur ces dernières, nous avions droit à des titres conséquents, laissant aux MCs le temps de bien dérouler leur verve, et aux instrus de s'étendre sur une bonne poignée de minutes, Back to the Future : the Mixtape fait dans la succession de titres concis, parfois incomplets, et dans le changement abrupt d'ambiances. Vous allez me dire que c'est inhérent à l'exercice de la mixtape, entre orgie de feats et de titres, d'instrus sorties de vieux classiques et de transitions « hostées » par un grand nom. Oui. Mais quand l'exercice tourne à la frustration, on rit jaune à chaque coupure.

 

Jazzmasta' ?

Guru
Guru
Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit, rien n'est mauvais dans ce Back to the Future. On frise même la qualité extreme sur certains titres, à l'instar de Who go tit On Lock, excellent exercice old-school, à vous casser la nuque à force de suivre le rythme. Manque de pot, la coupure, trop autoritaire, vous balance sans ménagement sur une autre tuerie étonnamment escarpée, B-Boy Kamikaze. Même constat pour l'énorme No Need for Stress qui invite le petit génie Mr Lif (à quand un nouvel album ?) à poser sur des beats sombres légèrement ornés de scintillements discrets. Mr Lif, avec son flow bien grave, tue. Guru tue. L'instru tue. Bref on en veut plus. La touche repeat sera votre amie. Guru se permet même d'inviter le dernier fils de Bob Marley sur Stand Up, qui n'est autre qu'un remix (un peu moins pertinent pour le coup) du morceau déjà présent sur Jazzmat vol°4.

Certes, on en a, des titres qui prennent le temps de se développer, de vous emporter directement dans l'ambiance feutrée d'un bar enfumé, comme l'excellent et minimaliste The Game Needs Me, où un piano fantomatique tente de se frayer un chemin entre des beats bien appuyés, et les flows de Guru, Blue Scholars et Common Market. Jouissif, profond, le genre de morceau hip-hop qui frise l'excellence. On se prosterne de la même façon devant So What it Do Now ? avec un Aceyalone (à quand un nouvel album ?) en grande forme.

 

Dommage donc qu'il y ait un peu trop de titres ne dépassant pas les deux minutes, ne nous laissant pas le temps d'apprécier la bonne marche du tout, donnant un coté « esquisse » franchement frustrant, arrivant à même à casser l'intérêt et la pertinence de certains titres. D'autant que Guru explose bien souvent les compagnons qu'il convie autour de son micro, et que l'on aurait bien besoin de respirer sur de bonnes boucles pour encaisser le tout sans sauter directement à la perf' suivante. Enfin je parle de boucle Jazzy, mais la couleur de la Mixtape est encore plutôt teintée hip-hop, avec des samples esquissant succinctement un univers cuivré, plus que de véritables et profondes fondations Jazz.

Les fans ne seront clairement pas déboussolés par l'exercice. Ils seront même aux anges d'avoir entre les mains kyrielles de morceaux inédits. Pour les autres, il faudra bien accepter de naviguer dans ce disque avec un frein à main, pour bien négocier les virages parfois bien trop brusques entre chacun des titres.

En attendant un hypothétique Version 8.0 et un Jazzmatazz Vol°5...

 

Guru's Jazzmatazz : Back To The Future « The Mixtape »

01. Intro
02. Knowledge (feat Lord Tariq)
03. 7 Grand Yall (feat Solar)
04. For Ya Mind (feat Zion I)
05. Peace ! (feat K-born & Highpower & Solar)
06. State of Clarity (feat Common / Solar Remix)
07. Who got it one the Lock ? (feat DooWop)
08. B-Boy Kamikaze (feat Tony Touch & DooWop)
09. Too Slick (featYungun)
10. So What do it do Now ? (feat Aceyalone)
11. We Got That (feat Nature & Solar)
12. JazzyWayz (7 Grand Exclusive)
13. Stand Up (feat Damian Marley / Reggea remix)
14. Hot Like That (feat Medinah)
15. No Need No stress (feat Mr. Lif)
16. Back to the Future (feat Digable Planets)
17. Assasino (feat Young Pablo)
18. the Game Need Me (feat blue Scholars & Common Market)
19. Feed the Hungry (Solar Remix)
20. Can't Stop the Movement (feat Ms Camille)

A découvrir
Placebo - Placebo
Placebo - Placebo
Blur - Think Tank
Blur - Think Tank
Urban Peace
Urban Peace