7/10Guimard (Pierre) - De l'autre côté

/ Critique - écrit par juro, le 27/08/2006
Notre verdict : 7/10 - Le bon côté (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Lorsqu'on apprend que le petit prodige de la scène pop américaine Ben Kweller s'est intéressé à celui d'un petit frenchy, on tend doucement l'oreille vers la platine
CD qui passe l'album de Pierre Guimard. De l'autre côté s'écrit en treize plages - forcément pop - sur lequel un jeune homme à la voix claire pose son timbre pour nous accompagner dans de jolies ballades au sein desquelles les présences féminines sont omniprésentes. Dingues d'elles mais sans le crier, plutôt en y pensant de loin tel un rêveur en mal de vivre, de déceptions en recherche du bonheur. Eternel espoir peu souvent récompensé...

La plume de Jérôme Attal vient se poser sur les textes de Pierre Guimard. Une rythmique basiquement pop, non, plus que cela, Pierre Guimard prend le meilleur de la pop américaine pour y ajouter guitares électriques, harmonica et effets de tout genre pour pondre des titres à la fois actuelles et empreints d'une certaine nostalgie. Certains titres tendraient plus vers le slow que de la pop (En rester là) mais l'ensemble demeure globalement positif et tout simplement bon. L'alchimie prend bien, les titres nostalgiques demeurant sans doute les plus aboutis. L'émotion du souvenir ajoutée à cette voix est saisissante se retrouve à travers le single Un jour comme les autres diffusé copieusement en radio mais aussi à travers une grande partie de l'album (le pluvieux Je t'écris d'Angleterre, Le parc où l'on s'aimait, Le ver est dans la pomme...). De l'autre côté n'est pas sans rappeler ce dont Donovan est capable.


Les textes de Pierre Guimard demeurent très conventionnels sans souffrir de beaucoup de comparaison musicale dans le paysage musical français. S'ouvrant au public à travers de nombreux textes, le musicien aborde thèmes d'actualité (Marche ou crève), souvenirs d'enfance ombrageux au rythme étrange (Plaies ouvertes). Blessures, recherche du bonheur, espoir et amour-amour-amour, voilà de quoi il est question. Mais quand c'est fait avec classe et retenue, l'impression n'en est que plus flatteuse.

Premier album qui a déjà séduit radio et certainement une partie du public, Pierre Guimard ne peut que se féliciter de cet opus assez inattendu, possèdant une influence anglo-saxonne non négligeable. Un bon point pour le Ben Kweller français... ou presque.


Pierre Guimard - De l'autre côté

01. Un jour comme les autres
02. De l'autre côté
03. Je t'écris d'Angleterre
04. Elle donne libre corps à ma pensée
05. Stéphanie
06. Donne-toi
07. Le parc où l'on s'aimait
08. Marche ou crève
09. On tourne autour (feat. Mayane Delem)
10. Quand tu vas mal
11. Le ver est dans la pomme
12. En rester là
13. Plaies ouvertes

A découvrir
Dolly - Plein Air
Dolly - Plein Air
Lofofora - Le fond et la forme
Lofofora - Le fond et la forme
Nolwenn Leroy - Nolwenn Leroy
Nolwenn Leroy - Nolwenn Leroy