7/10Gong Gong - Laughing With the Moon

/ Critique - écrit par juro, le 17/10/2006
Notre verdict : 7/10 - Moonwahahaha (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

La french touch peut se parer de nouveaux habits en attendant cet hiver avec un nouveau groupe qui va faire du bruit comme le suggère son nom, Gong Gong. A
base de beats samplés réimplantés dans des lots d'ambiance différents, Laughing with the moon se fait frénétique, urbain, intense mais aussi planant, discret et simple. Difficilement classifiable car empruntant à tout un délire de bruits, sons et voix trafiqués... mais Gong Gong tape fort.

Rythmes urbains à tendance métallique en pagaille et des voix pitchés dans The man who..., l'impression que les indiens ont déterré la hache de guerre se mêle à un débit super rapide d'un rappeur. Hautement suggestive, le son de Gong Gong se veut de mettre en avant une musique électronique débordante d'intensité explorant des univers divers comme le classieux Kawabata qui fait sans doute référence à la technologie nippone avec la présence de voix kawaï, moyenne orientale sur Out et Radiola. Sur cette dernière, une voix blues se mêlant à un solo de violon et à une voix samplée qui aurait tout d'un titre de hip hop passé à la vitesse supérieure.

De voyage en voyage, Gong Gong impose un son sans concession à travers lequel les titres prennent une signification particulière, Watermill donne cette impression cyclique au beau milieu d'une campagne de grillons électroniques alors qu'Atone exprime le regret par des touches de piano au milieu d'une tourmente de
pensées de beats rapides. Plus particulièrement, Laughing with the moon met en scène une forêt dans laquelle les chouettes hululent et les loups hurlent, probablement pour devenir lycanthrope lorsque le rythme s'accélère... avant de se terminer sur le stratosphérique et répétitif De l'air.

Un disque d'ambiant intéressant, cohérent sur toutes les pistes proposées mais qui ne fait pas ressortir clairement un titre phare. Laughing with the moon s'apprécie, se déguste, s'écoute et laisse une impression d'immersion en plusieurs univers, renforcé par le clip onirique. Un petit voyage de quelques minutes pour un résultat définitivement convaincant dans la lignée de Air.


01 - The man who...
02 - Kawabata
03 - Out
04 - Radiola
05 - Tzig
06 - Watermill
07 - Atone
08 - Laughing with the moon
09 - De l'air

A découvrir
Matt - Rnb 2 rue
Matt - Rnb 2 rue
Static-X - Machine
Static-X - Machine
Dido - No Angel
Dido - No Angel