5/10Génération Goldman la critique !

/ Critique - écrit par nazonfly (), le 17/02/2013
Notre verdict : 5/10 - Pas gégé (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - 4 réactions

Ah ! Jean-Jacques Goldman, l'un des plus grands artistes français, à la fois compositeur, interprète et invité obligé de tout ce qu'il peut exister comme fêtes dans notre hexagonale contrée. Un mariage, un anniversaire ne peuvent être réussis sans que l'on entende au moins une fois un morceau de celui dont le dernier album date de 2001 (Chanson pour les pieds). Comme moi vous avez sans doute déjà dansé sur Envole-moi, Quand la musique est bonne, Je marche seul ou À nos actes manqués (oui l'alcool, c'est le mal, ça fait danser sur n'importe quoi).

Goldman and son

L'histoire ne retiendra peut-être pas que c'est justement avec À nos actes manqués et
DR. Tu dubites ? Oui, nous aussi, à vrai dire.
grâce à M. Pokora que Jean-Jacques Goldman est revenu d'outre-tombe, les mains tendues en avant pour nous manger le cerveau. La reprise de l'ex-Linkup (oui Krinein se rappelle que M. Pokora s'appelait Mathieu et chantait en compagnie de deux autres gars en 2003 et qu'une nouvelle fois, c'est le beau gosse qui a réussi), cette reprise a donc mis le feu aux poudres : la maison de disque à financement participatif My Major Company (à qui on doit Grégoire ou Joyce Jonathan...) s'est alors ruée sur l'idée de mettre au goût du jour la discographie de JJG comme on l'appelait autrefois. Le fait que la société soit en partie détenue par Michael Goldman, fils de, n'est sans doute qu'une étrange coïncidence. Toujours est-il que c'est la jeune garde de la chanson française qui se lance à corps perdus dans l'adaptation des tubes de Goldman sans sax. Enfin une certaine jeune garde composée de vainqueurs de radio-crochets télévisés, de chanteurs de comédie musicale et de quelques générations spontanées.

Radio-crochetés et comédiens musicaux

C'est ici qu'il nous faut nous lancer dans une délicate opération de
DR. Ils sont ici, ils sont tous las.
name dropping mais nous n'avons pas peur de la tâche, ni même des taches. Nous retrouvons donc des ex-Nouvelle Star (Christophe Willem, Amel Bent, Amandine Bourgeois, Baptiste Giabiconi), des ex-Star Academy (Judith, Marie-Mai toutes deux bien oubliées), un ex-Popstars (M. Pokora, cette dédicace est pour toi), des ex-Mozart l'Opéra Rock (Florent Mothe, Merwan Rim), un ex-Le Roi Soleil (Emmanuel Moire), deux représentants à l'Eurovision (Amaury Vassili et Amandine Bourgeois). À cette fine fleur s'ajoutent Irma, Tal, Leslie, Shy'm, Corneille, Zaz et Zaho. Oui là c'est le haut du panier, la crème de la crème, la cerise sur le gâteau, n'en jetez plus.

Goldman à la taurine

Et ces jeunes gens, qu'ont-ils fait de l'œuvre de Goldman ? Déjà ils l'ont
DR. Shy'my, happy people
passée à la moulinette énergétique. Goldman tournait peut-être à l'eau claire, les jeunes eux tournent à la taurine. Et ça s'entend avec une plus grande présence des guitares sur l'album (Envole-moi, Je te donne, Là-bas se voient offrir un bain de jouvence salvateur). Trop rarement l'univers de l'interprète envahit celui du compositeur : c'est particulièrement le cas de Je marche seul entièrement acquise à la cause de Christophe Willem avec une simili-techno-spatiale inspirée de la période Go west de Pet Shop Boys. La musique du gars Willem ne nous plaît pas forcément mais on pourra lui reconnaître l'envie d'emmener la chanson ailleurs.

Oh mon organe !

Plus souvent les rares ajouts ne sont qu'une nouvelle touche de pénibilité
DR. Bon M tu me vires ces jeans vite fait !
à des chansons qui n'en avaient déjà pas besoin : Envole-moi est ainsi constellée de ces chœurs, « yeah-yeah-yeah » et autres « ouh-ouh » passés à la moulinette de l'autotune pour un résultat horripilant. Mention spéciale ici à Comme toi qui aurait pu être réussie car ralentie avec la seule présence d'un piano mais qui pâtit de la voix d'Amel Bent qui, au lieu d'être caressante comme elle aurait dû, emprunte une voie hurlante en mode Lara Fabian. Au secours ! Au contraire, Shy'm a su adoucir son organe pour faire de Veiller tard une meilleure chanson que l'originale. Il nous faut d'ailleurs l'admettre : un certain nombre de chansons passent plutôt bien après ce relooking (Quand tu danses, Pas l'indifférence) même si les fans de Goldman hurleront sans doute au massacre. Ça tombe bien, on n'est pas fans de Goldman.

En guise de conclusion, la chanson collégiale Famille illustre parfaitement le ressenti de l'album. En mode guimauve, elle est remplie de bon esprit et de bons sentiments, un peu comme ces rencontres d'artistes qui sévissaient dans les années 80 (We are the world, Éthiopie, Les resto du cœur). On sent que les artistes ont une certaine admiration envers Goldman mais quand on mélange la variétoche des années 80 avec la variétoche des années 2010, on a juste de la variétoche. Parfois entraînante, parfois gnan-gnan et parfois abominable.

Point fort : ça ne dure que 48 minutes.

Point faible : je me suis grillé 48 minutes d'écoute gratos sur un site de streaming.

En écoute, voir l'article sur les Reprises de poids spécial Génération Goldman.

Génération Goldman - Génération Goldman

01. Envole-moi - M. Pokora et Tal
02. Je te donne - Leslie et Ivyrise
03. Famille - Collégiale
04. Veiller tard - Shy'm
05. Quand tu danses - Corneille
06. Là-bas - Marie-Mai et Baptiste Giabiconi
07. Au bout de mes rêves - Emmanuel Moire et Amandine Bourgeois
08. Je marche seul - Christophe Willem
09. Il suffira d'un signe - Merwan Rim, Amaury Vassili, Baptiste Giabiconi et Dumé
10. On ira - Florent Mothe et Judith
11. Comme toi - Amel Bent
12. Pas l'indifférence - Zaz
13. Il y a - Christophe Willem et Zaho
14. Let's Talk About Love (medley) - Irma et Zaz

A découvrir
Nolwenn Leroy - Nolwenn Leroy
Nolwenn Leroy - Nolwenn Leroy
Alizée - Gourmandises
Alizée - Gourmandises
Lorie - Près de toi
Lorie - Près de toi