9/10Gábor Winand - Agent spirituel

/ Critique - écrit par wqw..., le 16/11/2006
Notre verdict : 9/10 - Que le jazz aille en paix (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Gábor Winand chante comme on improvise et improvise comme on chante, jouant des onomatopées comme d'autres font du vélo, dans un univers planant et éthéré.

Il va falloir se faire à cette idée rapidement mais Budapest est en passe de devenir l'une des capitales du jazz en Europe. Exit les pays nordiques car les artistes hongrois, qui faisaient déjà trembler les festivals, arrivent désormais sur disque notamment grâce au label Budapest Music Center. Le tout est affaire d'état puisque Agent Spirituel a été soutenu financièrement par le fond du ministère hongrois de la culture consacré à l'héritage et la culture nationale hongroise.

Pas d'inquiétude non plus, la guerre n'est pas déclarée. Cet album de Gábor Winand est d'ailleurs plutôt une quête de la spiritualité par le jazz et plus précisément par le chant dans le jazz... Le chant a toujours connu une place un peu étrange dans cet univers, alors que les instrumentistes cherchaient à placer leur expression dans un "esprit" vocal, les vocalistes, eux, s'inspiraient de l'improvisation instrumentale... Heureusement certains tentent de lutter contre les traditions bien ancrées ou mieux de brouiller les pistes et Gábor Winand fait belle et bien partie de ces derniers.

Gábor Winand
Gábor Winand
Si Greeting from the Angel rappellera à certains, les premiers Divine Comedy, le reste est quand même bien ancré dans le jazz, scatte en douceur, moins percusif que la plupart, ou chante en anglais s'appropriant les textes de Eszter Molnár. Un timbre particulier mais qu'il maîtrise avec une évidente assurance, sans donner l'impression d'un effort quelconque.

Il chante comme on improvise et improvise comme on chante, jouant des onomatopées comme d'autres font du vélo, croisant avec les vents, dans un univers planant et éthéré. La musique n'est pourtant pas la sienne mais d'un autre Gábor, (bientôt un gage de qualité ?), Gadó que l'on retrouve également à la guitare. Compositeur aux lignes tortueuses, solennelles sans être pesantes, aux subtilités ambiguës mais riches, sombres et envoûtantes.

Déjà remarqué avec l'album Corners of my mind (Choc de l'année 2002 Jazzman), Gábor Winand élève sa voix désormais en dehors des recoins de son cerveau. Il se fait l'Agent Spirituel de nos âmes et nous donne l'espoir d'enfin connaître comme lui la paix (Let me know peace) intérieure.

 

Gábor Winand - Agent spirituel
01. Sanctuary
02. If I knew where to begin
03. Searching for the light
04. Let me know peace
05. Friends like you
06. Greeting from the Angel
07. Time

A découvrir
M - Le Baptême
M - Le Baptême
Silence 4 - Silence Becomes it
Silence 4 - Silence Becomes it
Nirvana - Nirvana
Nirvana - Nirvana