8/10The Fucking Champs - VI

/ Critique - écrit par juro, le 04/05/2007
Notre verdict : 8/10 - We are the champs ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

C'est déjà l'heure du sixième album pour The Fucking Champs et leurs guitares aériennes. Sorti tout droit du désert de la pochette de l'album, la galette montre
une bande de farouches atypiques martyrisant leurs instruments jusqu'à épuisement pour des instrumentaux phénoménaux d'inspiration. Le trio étasunien réalise une performance riche et délicieuse à écouter pour un véritable régal auditif. VI devient la confirmation attendue d'un talent brut.

Le rock instrumental sous toutes ses formes prend une allure stratosphérique avec The Fucking Champs. Bruyante intro avec The Loge au son très américanisé avec cette grosse batterie dominant l'ensemble, presque spirituel avec Abide With Me, fin avec Dolores Park, éreintant avec un accent très Led Zeppelin sur A Forgotten Chapter in the History of Ideas... l'ensemble se révèle du meilleur effet et les longues plages rythmés par des instruments savamment maîtrisés donnent un profond sentiment de puissance au tout. Quasiment vide de paroles, l'album n'en est que plus percutant, la caisse prenant une place immense, les guitares s'exécutant comme au plus beau jour dans des folles envolées admirables comme seul (ou presque) sait le reproduire Greenhorn aujourd'hui.


Les guitares rugissent enfin en choeur avec la batterie dans Spring Break mais c'est bien Fozzy Goes to Africa qui impressionne par son tempo très garage pour évoluer sur un rock progressif et dégingandé du meilleur goût. Pause avec Insomnia et Champs Fanfare. Les morceaux planants trouveraient un écho avec l'électro de The Album Leaf mais la globalité demeure forcément un rock brutal et implosif (Earthen Sculptor, l'excellentissime Column of Hearts) où chaque titre donne une répercussion au suivant comme une boucle infini à écouter à l'endroit ou à l'envers.

The Fucking Champs soulèvent l'enthousiasme en reproduisant le rock des seventies avec une touches de finesse surprenante, parvenant à faire admirer son doigté et ses influences musicales connus de tous mais revisités avec modernité. VI ne dément pas à la productivité du trio. Que de bon !


The Fucking Champs - VI

01. The loge
02. Abide with me
03. Spring break
04. Fozzy goes to Africa
05. Insomnia
06. A forgotten chapter
07. In the history of ideas
08. The crystal behind you ? (Are you channeling)
09. Play on words
10. Champs fanfare
11. Earthen sculptor
12. Dolores park
13. Column of heads

A découvrir
Lofofora - Lofofora
Lofofora - Lofofora
Lavigne (Avril) - Let Go
Lavigne (Avril) - Let Go
Static-X - Machine
Static-X - Machine