8/10Franz Ferdinand - Franz Ferdinand

/ Critique - écrit par Vincent.L, le 13/06/2004
Notre verdict : 8/10 - La Franz dit oui (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 2 réactions

Qui n'a pas entendu Take Me Out, le troisième single de Franz Ferdinand qu'on nous matraque sur les radios rock depuis presque six mois ?
Son début à la The Strokes, sa suite très rock hypnotique avec un rythme lancinant, une basse répétitive et un riff de guitare inoubliable en ont séduit plus d'un.
Mais, on sait très bien qu'un bon single n'est pas forcément synonyme de bon album. Dans le cas de Franz Ferdinand, l'album explose le single.
En effet, Franz Ferdinand, le CD, puisque c'est le nom donné à ce premier opus, est très différent de Take Me Out. Le single était certes très accrocheur mais il avait un tout petit défaut qui était sa durée un peu trop longue.

Des titres comme l'entraînant et puissant deuxième single The Dark of the Matinée avec ses breaks calmes et sa grosse caisse (un pur bonheur), le mélodique, parfois énervé et absolument sublime Auf Achse avec sa basse captivante, son léger piano et... sa grosse caisse (on pense à des rythmiques à la New Order), le premier single Darts of pleasure à la fois planant et entraînant avec ses lignes de basses frénétiques, ses guitares déchaînées et son rythme très enjoué, Come On Home, qui utilise le même schéma de composition mais qui se spécifie par l'utilisation d'un orgue éléctronique et d'un pont avec un riff hallucinant, 40 ft, qui lui aussi utilise la même formule qui va si bien au groupe ; tous ces titres nous montrent que Franz Ferdinand est une vraie révélation de l'année 2004.

Le reste de l'album nous offre des titres toujours très rythmés et entraînants, comme Jacqueline qui donne envie de sauter comme un crétin tout seul dans sa chambre ou avec plein de monde en concert, Tell her tonight avec ses chants et ses riffs un peu vulgaires, Cheating on you avec ses guitares pleines de distorsions qui s'égarent dans le gros rock sans intérêt, This fire avec son refrain un peu grossier et son final apocalyptique et Michael auquel on peut reprocher les mêmes choses qu'à This fire.

On l'aura compris, Franz Ferdinand ne fait pas dans la dentelle. Le groupe écossais fait du rock uniquement. Le CD ne contient pas de ballade, n'utilise pas d'éléctronique ni d'arrangements inutilement complexes. Franz Ferdinand fait de l'efficace et de l'indéniablement dansant. Cependant, le groupe n'oublie pas de mettre des mélodies dans ses chansons, ce qui fait évidemment bon ménage.
Franz Ferdinand ravira tous les fans des Strokes et d'Interpol.

A découvrir
Strokes (The) - Is This It
Strokes (The) - Is This It
Collins (Phil) - Face Value
Collins (Phil) - Face Value
A - Hi-Fi Serious
A - Hi-Fi Serious