Football et musique 5/6 : les footballeurs qui chantent

/ Article - écrit par nazonfly (), le 20/08/2014

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

C'est le début de l'apocalypse ! Les footeux s'écartent du rectangle vert et viennent coloniser le monde de la chanson. Fuyez ! Fuyez, pauvres fous !

Il fallait bien qu'on y vienne un jour. Voici l'article le plus attendu certainement puisqu'un certain nombre de nos footeux préférés ont tenté, un jour ou l'autre, de pousser la chansonnette.

Commençons par le plus connu d'entre eux, en tout cas au niveau musical : Jean-Pierre François. Si sa carrière de footeux est assez anecdotique avec quelques matchs en D2 ou dans la réserve de Saint-Étienne, son tube Je te survivrai est éternel :

S'il est le plus connu, il ne faut pas oublier ceux qui l'ont précédé comme Marius Trésor et son Sacré Marius (hélas pas de clip mais vous pouvez toujours écouter sur Youtube) ou le timide Joël Bats et son tout gentillet Escargot :

Quelques années après on découvre Carton rouge qui nous chante La troisième mi-temps avec la présence remarquée et remarquable de Thierry Roland. S'il ne fallait garder qu'une chanson de cette page, ce serait celle-ci !

Un autre exemple de musique enjouée : Waddle et Bali, joueurs de l'Olympique de Marseille qui dans un clip tellement années 90 chantent We've got a feeling.

Au moins on peut dire que les deux zigues se sont bien amusés. Comme a dû bien rigoler Pascal Olmeta pour faire son célèbre Tape dans un ballon. En live par contre le résultat est… comment dire… gênant. Voilà c'est le mot, gênant.

Mais l'après années 90, c'est le moment où le football prend une place trop importante. On ne rigole plus sur le terrain, on tire la tronche. En conséquence fini les clips de l'été avec de la couleur, de la bonne humeur. Faut du sérieux, du cuir. Vivre dans ta lumière de Youri Djorkaeff est tellement sérieux qu'on ne peut même pas ressentir un brin de compassion.

N'oublions pas que certains footeux se sont aussi laissés aller à l'hymne collégial pour défendre une cause. La fine fleur du football de 2002 est réunie pour se lever contre le SIDA. Il fait moins le malin le virus hein !

Les joueurs ne sont pas les seuls à avoir chanté. La preuve. Durant sa carrière Bernard Tapie, éternel président du seul club français vainqueur de la Ligue des Champions, aura tâté d'à peu près tout : football, politique, télévision, affaires… mais aussi chanson ! Parmi ses multiples titres (qui n'ont certes pas atteint la renommée), on a sélectionné Je ne crois plus les filles.

Mais nous avons gardé le meilleur pour la fin. Tony Vairelles, attaquant au mulet, a cru utile de chanter en slam (....) son amour pour le RC Lens et son public sang et air.

Qui va prendre la relève ?

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : White crocodile et Fragile, deux EPs, deux univers, deux réussites