5/10Eminem - Encore

/ Critique - écrit par Toma, le 12/11/2004
Notre verdict : 5/10 - Eminem - Encore 9 (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 9 réactions

Ça n'est plus la peine de présenter le bonhomme. Eminem sort aujourd'hui son nouvel album Encore. Encore lui, encore un album, le rappeur blanc aux cheveux peroxydés ne s'arrête plus. Même schéma qu'il y a 2 ans : Eminem sort un album avec son groupe D12 puis enchaîne sur un opus en solo. On peut remercier le piratage qui oblige Eminem à avancer la date de sortie de son album de près d'une semaine.

Alors que nous a-t-il « encore » concocté. Première constatation : il reste toujours aussi productif puisque l'on a droit à 20 titres dont seulement 4 skits. La technique de promotion est toujours la même avec en premier single le titre Just lose it, fidèle aux The real Slim Shady et autres Without Me. Tout le monde a sûrement déjà pu voir le clip de ce titre où Mickael Jackson se fait « gentiment » ridiculiser à chercher son nez sur le dance floor et où Eminem se fait gifler par la sulfureuse Paris Hilton. Puis un peu plus tard, un peu avant le 2 novembre, un autre single est sorti, bien plus intéressant celui-la, autant musicalement que dans la teneur des textes. Eminem incitait vivement son public à voter contre monsieur Bush aux dernières élections. (C'est loupé...) et proposait de donner un AK47 à Bush afin qu'il livre sa propre guerre. Affaire à suivre...
Côté Zik, Eminem assure la moitié de la production des titres de l'album, le reste étant principalement produit par Dre. Celui-ci nous a préparé de superbes beats, pas forcément originaux mais très entraînants dans tous les cas. (Mosh, Curtains down, Evil deeds,...). C'est du Dre et on adore ça. A noter quand même l'ovni Ass like that à base de musique oriental : un petit bonheur.
Eminem quant à lui se lâche plus dans ses prods avec des titres comme Puck, One shot 2 shot et surtout Crazy in love (principalement l'intro). Il va peut être un peu loin sur la musique de Like toys soldiers qui nous fait indéniablement penser à une pub OBAO ou le générique de Koh Lantha.(Je vous laisse choisir).
Pour ce qui est du reste Em nous étonne toujours autant avec sa rapidité et sa technique. Son phrasé est toujours aussi bien posé et même peut être de mieux en mieux posé. Les featuring sont prestigieux à défaut d'être inédits. On retrouve donc Nate Dogg, 50 Cent, Obie Trice et bien sur Dre. Un nouveau cependant : Stat Quo.
Eminem réitère le Hailie's song de The Eminem Show avec le titre Mockingbird tout de même plus rapper que son prédécesseur. Il nous prouve une fois encore qu'il sait être polyvalent.

Bref, Eminem prévient déjà avec le nom de ce nouvel album : Encore. Car c'est encore du Eminem. Il utilise la même recette que pour ces précédents albums en nous donnant des morceaux de très grandes qualités avec cette fois ci des textes peut être plus engagés.
Dépassera-t-il les 19 millions d'albums vendus de Without Me ? Attendons un peu. Mais il le mérite en tous cas autant.
Vous trouverez dès aujourd'hui cet album dans les bacs sous 3 formats différents. A vous (ou à votre porte monnaie) de décider : Le coffret Collector incluant un CD bonus et 25 photos rares (???), le coffret Deluxe incluant seulement le CD bonus (Ben dites donc ça fait cher les 25 photos !!) et le tout simple sans rien en bonus.

A découvrir
Eminem - The Eminem Show
Eminem - The Eminem Show
Dido - No Angel
Dido - No Angel
Static-X - Machine
Static-X - Machine