9/10The Dresden Dolls - The Dresden Dolls

/ Critique - écrit par Emeric, le 05/09/2004
Notre verdict : 9/10 - Bluffant (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Les Dresden Dolls nous offrent pour la rentrée 2004 un bel album et lorsqu'on a eu le plaisir de pouvoir les écouter en live, on retrouve sur CD les émotions éprouvées lors de ce show case de présentation où une partie de l'équipe Krinein Musique avait découvert ce groupe hors du commun.

En effet, groupe atypique par leur formation, ils ne sont que deux, et par leurs instruments, batterie et piano ! Ces deux poupées de Dresden sont plus que de simples musiciens, ce sont des artistes qui ne laissent aucun détail de côté. Tout est fait pour nous immerger dans leur univers des années 30 alliant le plus beau au plus terrible comme le suggère le dos de la pochette où une poupée de porcelaine, si fragile, se retrouve dans un paysage détruit par la guerre ! La pochette tout comme le site Internet réalisé par The Martin Brothers méritent le coup d'oeil. Les Dresden Dolls sont également aidés par Zea Barker dans leur travail artistique et scénique (costumes et maquillage). Et on peut se rendre compte du travail accompli avec une piste vidéo qui présente le clip de "Girl anachronism" en bonus sur le CD !

Oui mais musicalement, ça donne quoi ? Et bien c'est excellent ! Faire de la pop sans guitare c'est surprenant et l'on se dit qu'il va manquer quelque chose et pourtant non, tout y est. Chacun des complices maîtrise à la perfection son instrument, la batterie au style très épuré pour Brian Viglione et le piano pour Amanda Palmer qui sait en exploiter tout le potentiel pour nous procurer un panel d'émotions allant de la douce mélodie à des refrains bien plus énergiques voire même inquiétants. Comique ou tragique, ils passent allègrement de l'un à l'autre et parfois même sur une seule et même chanson. On ressent un véritable échange entre les deux qui se répondent coup par coup via leurs instruments et on comprend alors pourquoi ce duo fonctionne parfaitement. Il ne faut pas non plus négliger le chant d'Amanda qui par sa voix douce ou grave ne vous laissera pas insensible. Voix qui a dû séduire Beck et Jane's Addiction qui ont invité les Dresden Dolls pour la première partie de leurs concerts.

Le premier album (éponyme) du duo de Boston, démontre avec brio que leur talent ne se résume pas qu'à la scène et qu'ils sont tout aussi surprenants et captivants sur CD qu'en concert. Il ne tient plus qu'à vous d'entrer dans le cercle fermé des Dresden Dolls, cercle dont le rayon mérite de tendre à l'infini !

A découvrir
3 Doors Down - Away From The Sun
3 Doors Down - Away From The Sun
Cradle of filth
Cradle of filth
Boulay (Isabelle) - Au moment d'être avec vous
Boulay (Isabelle) - Au moment d'être avec vous