8.5/10Disturbed - The sickness & Believe

/ Critique - écrit par weirdkorn, le 01/02/2004
Notre verdict : 8.5/10 - The sickness (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Disturbed est un groupe de métal provenant de Chicago. La formation de base jouait du mauvais Pantera jusqu'à ce que David Draiman, le chanteur, les rejoigne. Le groupe se renomme Disturbed et change de style pour un néo teinté d'électro. David Draiman va apporter au groupe une identité et une crédibilité qui lui manquaient.

Parce que Disturbed se remarque surtout par le timbre si particulier de son chanteur. Sa voix peut être grave, légèrement rauque et en même temps très claire. Il alterne ainsi parfaitement le chant, le phrasé rapide (comme souvent en néo-métal) et quelques bons petits cris bien rock. Tout cela va bien très bien avec le style de musique qu'a réussi à créer Disturbed, entre la puissance du métal et un bon côté groovy.

Disturbed s'est fait connaître par The Sickness, un très bon premier album sorti en 2000. Légèrement dérangé (le nom du groupe en anglais), le chanteur nous offre douze excellentes pistes agressives, noires et réellement prenantes. Il n'y a aucun temps mort, les chansons sont toutes vraiment réussies que ce soit pour la mélodie ou le gros son. The sickness commence par Voices, un excellent single qui vous fera bouger bêtement la tête en l'entendant. Down with sickness, Stupify ou Meaning of life sont autant de très bons titres que l'on se remémore facilement. Cet album comporte aussi une reprise plus que réussie de Shout de Tears for Fears. Sans temps mort, The sickness est un excellent album sur lequel tout fan de métal doit jeter un coup d'oeil.

On attendait avec impatience le nouvel opus de Disturbed dont on espérait beaucoup. Malheureusement, le résultat s'appelle Believe et n'est pas du tout convaincant (comme si le titre avait pu aider). Disturbed a repris les mêmes ingrédients que sur le premier album mais cette fois-ci la sauce ne prend pas. Dès les premières notes de Prayer, qui est aussi le single, on sent que le résultat sera plus fade et conformiste. Le son a tout d'abord été épuré, fait davantage formaté et accroche moins. On a l'impression qu'il manque un instrument en fond sonore tellement cela fait vide parfois. De plus, le titre est anéanti par un refrain horrible, beaucoup trop calme et mélodique où le chanteur commence à monter dans les aigues. Comme toutes les pistes se ressemblent et sont construites de la même manière, l'album semble tourner en rond et se flinguer à chaque refrain. C'est dommage puisqu'à côté de cette mélodie bien trop appuyée, le groupe se permet d'offrir quelques passages bien sympathiques. Les couplets de Liberate, d'Intoxication et de Rise sont d'une énergie incroyable, Awaken, Breath ou Bound sont d'un bon niveau général et encore une fois, sans quelques mélodies mal placées l'album aurait pu être bien meilleur. Et avec un meilleur son cela aurait été encore mieux.

Est-ce que Disturbed n'aura été qu'un feu de paille, un groupe qui n'aura su faire qu'un seul bon premier album ? Il faudra attendre le troisième opus pour avoir une idée un peu plus précise. En tout cas, je conseille vivement The Sickness à tous ceux qui ne connaissent pas.

A découvrir
3 jours en vrac ! 2 discs en live
3 jours en vrac ! 2 discs en live
Muse - Showbiz
Muse - Showbiz
Artsonic - Fashion Victim
Artsonic - Fashion Victim