6/10Disturbed - Ten Thousand Fists

/ Critique - écrit par weirdkorn, le 20/09/2005
Notre verdict : 6/10 - Encore un peu dérangeant (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Après The sickness, un excellent premier album qui les a propulsés sur le devant de la scène metal, Disturbed n'a pas réussi à conserver le même niveau sur Believe. Malgré quelques riffs et rythmes accrocheurs, cet opus était bridé par un son moyen et un sens mélodique raté. Le groupe de Chicago a redressé la barre dans Ten thousand fists en musclant le jeu et en retrouvant un son digne de leurs compositions avec un jeu de basse prêt à vous en mettre plein les oreilles.

Certes, on ne retrouve jamais la noirceur et la richesse de The sickness dans cet opus mais il possède de nouvelles qualités qui en font un album metal de bon niveau. Disturbed a retrouvé le chemin du gros son et délivre sur chaque piste une musique puissante, aidée par moments par une rythmique ultra rapide. Le bassiste doit avoir mal aux doigts d'en faire autant. Toutefois, le groupe manque d'originalité, les chansons ayant du mal à se démarquer, retombant parfois dans les travers de Believe en plaçant des refrains fades et dont le sens mélodique est trop poussé par rapport au reste de la composition. C'est le cas de Just stop, Stricken, Decadance et Sacred life. C'est dommage puisque les couplets de tous ces titres, en particulier de Decadance sont d'une puissance et d'une énergie remarquable.

Lorsque les refrains ne sont pas bâclés, les titres sont déjà bien plus transcendants dans leur globalité. Ten thousand fists en est le meilleur exemple, groovy et accrocheur à souhait sur toute sa longueur. L'autre très bonne chanson de cet album se nomme Land of Confusion, la reprise du tube de Genesis. Les riffs metal fusent et la basse retentit à tout va sur un air pop pour un rendu du meilleur effet. Malheureusement, les autres titres ne se détachent guère les uns des autres. D'un bon niveau et toujours franchement metal, les Guarded, Deify, Son of plunder, Forgiven, Pain redifined et Avarice proposent toujours une construction et des effets plus ou moins similaires. Seules I'm alive et Overburdend, plus posées et mélodiques, se détachent du lot, la première étant l'unique réussite.

Si seulement Disturbed savait maîtriser les refrains. Voilà la remarque qui vient à l'esprit après l'écoute de Ten thousand fists. Pourtant il n'y avait aucun problème de ce côté sur The sickness. Il faut croire que le groupe a du mal à être créatif. L'album s'écoute pourtant agréablement en dépit de cela grâce à un son de très bonne qualité et à une rythmique particulièrement énergique. Quand on ne sait plus quoi faire, autant muscler le jeu.

A découvrir
A - Hi-Fi Serious
A - Hi-Fi Serious
Muse - Showbiz
Muse - Showbiz
3 jours en vrac ! 2 discs en live
3 jours en vrac ! 2 discs en live