Dionysos - Concert au Fil - Saint Etienne - 27/03/2008

/ Compte-rendu de concert - écrit par nazonfly (), le 27/03/2008

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - 33 réactions

Dionysos est un groupe qu'il faut voir en live. En concert, c'est encore meilleur qu'en CD, c'est dire...

Nouvellement ouverte à Saint Etienne, la Salle des Musiques Actuelles, Le Fil présentait ce soir Dionysos après les avoir accueillis en résidence pour monter leur spectacle, d'après Mathias Malzieu. Le concert était complet et une longue file de spectateurs attendait déjà dehors dans l'air frais stéphanois.

Il FAUT voir Dionysos en live!

Passons rapidement sur la première partie, Rodolphe Testut qui, malgré son nom, est un trio officiant principalement dans la chanson française. Un set rapide d'une demi-heure pour des chansons sympathiques mais ne révolutionnant pas le monde de la musique, ni même leur genre. Leur album devrait sortir le 31 mars. En attendant il est toujours possible d'aller écouter quelques morceaux sur leur Myspace, même si le meilleur titre du concert de ces toulousains n'est pas présent.

Il FAUT voir Dionysos en live!

Dionysos en résidence au Fil
Dionysos en résidence au Fil
Comme souvent, les premières notes du grand groupe montrent tout de suite la différence avec la première partie. Ce soir, et comme souvent avec Dionysos, nous avons à faire à du lourd, à du très lourd. Le groupe valentinois a l'habitude de proposer tout ce qu'on peut attendre d'un concert : de l'émotion, de la puissance, de la joie et de la bonne humeur, des titres remaniés par rapport aux albums. Et surtout cette invraisemblable énergie que Mathias, mais aussi le reste du groupe, dégage sur scène. Dionysos s'est d'ailleurs étoffé depuis la dernière tournée : ils sont désormais 9 musiciens à transmettre leur passion au public. Aux habituels guitare, basse, batterie, contrebasse, sans oublier le formidable violon de Babet se sont joints désormais un xylophone, des cuivres dont un trombone à coulisse, un accordéon, un harmonica. Plus qu'une liste à la Prévert, c'est un véritable big band qui tient la scène d'une poigne de fer dans un gant de velours.

Il FAUT voir Dionysos en live!

Un homme contrebasse
Un homme contrebasse
Côté titres, c'est bien évidemment le dernier album, La Mécanique du Coeur, qui est majoritairement représenté. Le concert ouvre notamment avec King of the Ghost Train, une chanson pêchue qui met les points sur les i. En effet, ce dernier album a pris un virage légèrement moins rock, faisant légèrement douter certains fans sur l'orientation de Dionysos. Sur scène, le groupe n'a pas abandonné ce qui a fait une partie de son succès : le rock ! Et ce n'est pas le spectateur qui s'en plaindra. Autre album très représenté : Monsters In Love qui arrive à placer plusieurs titres dans la playlist. Les anciens albums, eux, n'auront apparemment pas les faveurs de la tournée. Outre le passage obligé de Song for a Jedi, on aura pu entendre Tokyo Montana ainsi qu'un titre encore plus vieux, précédant sans doute Haïku.

Il FAUT voir Dionysos en live!

Il va neiger
Il va neiger
Quelques chansons resteront certainement dans la tête des stéphanois présents ce soir-là dans le « hammam » du Fil. Tokyo Montana et Neige, sublissimes, sont, sans aucun doute, les deux instants touchants de la soirée. Le final de Neige avec Mathias chantant seul le souvenir de sa maman et les ombres qu'il ne peut ôter jettera un frisson dans la salle, si ce n'est quelques larmes. A l'opposé complètement, Giant Jack, en version longue, très longue, est l'un des moments défouloirs, quasi punk-rock. Pendant ce titre, Mathias traversera la salle jusqu'à la régie, chantera a capela, la chanson sera vite reprise par la foule avant qu'elle ne reprenne Mathias pour le ramener sur scène. Certes, on commence à avoir l'habitude des slams de Mathias, mais on ne saurait s'en passer! L'Homme Sans Trucage, la Panique Mécanique, Tais-toi mon coeur, La Métamorphose de Mister Chat (et son désormais célèbre concours de Ta Gueule Le Chat), l'Homme Qui Pondait des Oeufs... autant de titres pour autant de chansons qui envoient sans presque laisser le temps de respirer.

Il FAUT voir Dionysos en live!

J'aurais pu parler du décor composé d'horloges, du show de Babet qui n'a pas à envier celui de Mathias, des nombreux intermèdes amusants, des clins d'oeil à Geoffroy Guichard (une constante de toute façon dans tout concert se déroulant à Saint Etienne). Mais il faut garder un peu de mystère, comme ce concours de cunnilingus.

En un mot comme en 4000, Dionysos sur scène c'est extraordinaire et génial. C'est sans contestation LE groupe français à voir en live. Bravo! Et à bientôt!

A découvrir
Dionysos - Western sous la neige
Dionysos - Western sous la neige
Slipknot - Slipknot
Slipknot - Slipknot
Ill Niño - EP
Ill Niño - EP