7.5/10Daria - Red red

/ Critique - écrit par nazonfly (), le 05/04/2012
Notre verdict : 7.5/10 - Rouge de colère ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Avec Red red, Daria livre un album intense, porté par un sentiment d'urgence qui ne quitte pas l'auditeur. Le groupe angevin a apparemment enregistré les 11 titres dans les conditions du live et le moins que l'on puisse dire, c'est que cela s'entend sur ces trente-sept minutes.

Bourrins mélodiques

Trente-sept minutes de rock enfiévré, trente-sept minutes sans répit pour l'auditeur, trente-sept minutes de guitares tranchantes, de batterie saillante, de
Ça ne rigole pas chez Daria
basse trépidante, trente-sept minutes sans concession quelque part dans la lignée des Foo Fighters, Deftones ou autres Weezer, comme une évolution logique d'un autre célèbre groupe d'Angers, les Thugs. À l'instar des semi-dieux suscités, Daria balance du gros son sans pour autant sacrifier la mélodie à l'autel du bourrinage en règle. On pourra certes gloser sur les quelques différences entre les titres : les guitares de Defeaning times s'évadent un instant sur un chemin post-rock, Deceiver ménage un semblant de calme (un semblant hein, on n'est pas chez Coldplay), Tristan da Cunha casse complètement le rythme avant que les guitares reprennent la place qu'il leur est due, l'intro de The English cloud promet une ballade au blues électrisé avant de repartir sur des terres puissamment rock et de clore Red red de la même façon. Ces petits détails ne sont à peine plus que quelques gravillons sous les roues du bolide Daria qui voit la route défiler à 200 à l'heure.

Red red n'est définitivement pas de ce rock à mèche pour adolescentes pré-pubères ou radios formatées, même si parfois on pense à ce power-rock qui faisait fureur à la fin des années 90. À dire vrai, au fil des écoutes successives, la puissance semble se diluer dans un magma de guitares mais une overdose de Deftones nous communique un sentiment similaire. Oui le pseudo-critique s'enfile souvent de multiples écoutes consécutives, pour le meilleur comme pour le pire. Toujours est-il que ces trente-sept minutes sonnent comme un grand coup de pied dans la fourmilière du rock français. À défaut d'apporter beaucoup de nouveauté, Daria avec Red red est efficace et parfois on n'a besoin de rien d'autre !

 

Daria – Red red

01. Defeaning times
02. Bridges
03. Deceiver
04. You're a man
05. We are what we aren't
06. Parade
07. Tristan da Cunha
08. The sinner
09. Prove me wrong
10. The last page
11. The English cloud

En écoute, The English cloud.

A découvrir
Tenacious D - Tenacious D
Tenacious D - Tenacious D
Radiohead - L'intégrale
Radiohead - L'intégrale
Weezer - Weezer (Green Album)
Weezer - Weezer (Green Album)