8/10Da roach de Dope D.O.D. , hip-hop de cafard futuriste

/ Critique - écrit par nazonfly (), le 08/05/2013
Notre verdict : 8/10 - Cafard galactique (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Da roach, le cafard. Un nom idéal pour un album indispensable. Idéal car on connaît tous le cafard, cette bestiole sombre et dégoûtante qui rampe et se traîne dans tous les recoins, cette bestiole increvable que l'on a beau tenter d'écraser mais qui bouge encore.

Affreux, sale et méchant

Da roach de Dope D.O.D. est en effet sombre et dégoûtant : le hip-hop mâtiné d'electro des Hollandais est plus proche de l'obscurité d'un
DR. Gendres idéaux

 

Dälek que de l'entrain d'un Puppetmastaz. La musique de Dope D.O.D. est d'ailleurs tellement sombre qu'elle en est effrayante comme sur l'imposante Bloodbath à l'ambiance véritablement délétère ou à ce Millenium falcon que l'on aurait plus facilement vu sur le Nostromo pour rester dans le domaine des vaisseaux spatiaux de fiction. Ici point de bagnoles rutilantes, point de babes à poil, juste les ruines d'une cité où les crânes servent de promontoire aux cafards. On est loin des clichés du hip-hop mainstream. Dans ce monde post-apocalyptique, il est du coup évident de trouver des références marquées à la science-fiction, notamment dans l'utilisation de voix robotiques ou d'effets typiquement futuristes.

Cette musique grésillante, diaboliquement bonne sait quand même
DR. Punk ? Ravers ? Rappers ?

 

parfois se faire plus mélodique comme sur But for now ou l'hallucinée Hallucinations mais le côté déstructuré et crade reprend toujours la main d'autant plus que le flow est soit plutôt agressif, soit complètement barré bien qu'une demi-douzaine d'intervenants sont présents sur le disque.

Malgré sa longueur (une bonne centaine de minutes qui a conduit à sortir un double CD), Da roach est vraiment une pépite pour qui aime le hip-hop qui sort des sentiers battus en lorgnant vers un côté malsain loin d'être désagréable.

Point fort : le côté crade et agressif

Point faible : l'impossibilité de remonter la pente après 100 minutes de ce hip-hop

En écoute Millenium falcon

Dope D.O.D. - Da roach

CD1

01. Millenium falcon
02. But for now
03. Bloodbath
04. Brainworms
05. Black rain
06. Dope vs gold
07. Rocket
08. Panic room
09. Granted
CD2
10. Spaz
11. Deal with the devil
12. The butterfly effect
13. Hallucinations
14. Lil bit a xtc
15. Groove
16. Twinkle
17. Staring thu da blinds
18. Ash in dust

A découvrir
Weezer - Weezer (Green Album)
Weezer - Weezer (Green Album)
Papa Roach - Infest & lovehatetragedy
Papa Roach - Infest & lovehatetragedy
Static-X - Machine
Static-X - Machine