6.5/10Crashed - Who we are, le punk californien de Paris

/ Critique - écrit par nazonfly (), le 11/05/2013
Notre verdict : 6.5/10 - Punky Brewster (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Genre t'as 15 ans. Genre t'aimerais bien pécho. Genre en faisant de la musique. Genre tu fais quoi ? De la bourrée auvergnante ou bien du punk-rock sympathique, histoire d'envoyer un peu la sauce mais quand même pas trop quand tu répètes dans le garage de tes parents. Et puis les filles en général ça aime les trucs plutôt calmes. Enfin c'est ce que tu te dis. Genre maintenant que tu fais de la zik, il te faut un nom de groupe. Genre un qui claque. Un qui montre que t'es un fou furieux dans ta tête. Une tête brûlée. Genre tu t'appelles Crashed. Et puis tu te dis que c'est une bonne idée de sortir un 6 titres. Genre tu mettrais un skate sur la pochette. Ouais parce que punk = skate. Et que même qu'il serait cassé au dos de celle-ci.


DR. Après les punks à chien, les punks à lunettes !

 

Vous l'aurez compris, les 4 membres de Crashed, fans de la scène des années 90 (de NOFX à Blink 182) n'évitent pas franchement les clichés du skate-punk. Du coup ils bénéficient aussi de tout ce qui fait l'intérêt de ce genre musical : une musique qui bouge sans que le public soit obligé de se démonter la tête en heabangant, une bonne humeur évidente, un brin de soleil californien et un peu de mélodie pour adoucir le tout. Six titres qui ne révolutionneront rien mais, comme ils le disent eux-même, six titres pour « combattre la morosité, la lassitude et la haine qui mangent notre société actuelle. » Parfois on n'a pas envie d'en demander plus.

Point fort : de la bonne humeur en barre

Point faible : vu, vu, revu, revu et rerevu

En écoute, Who we are

Crashed – Who we are

01. Sober
02. God for you
03. I'll be fine
04. This is the first time
05. Who we are
06. Sounds of truth

A découvrir
Muse - Showbiz
Muse - Showbiz
Placebo - Placebo
Placebo - Placebo
Ludwig von 88 - Houlala 2 : la mission
Ludwig von 88 - Houlala 2 : la mission