7/10Couture (Charlélie) - New Yor Coeur

/ Critique - écrit par juro, le 01/11/2006
Notre verdict : 7/10 - I love Charlélie (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 1 réaction

Pour un interprète qui a chanté Comme un avion sans ailes, intituler son album New Yor Coeur pourrait paraître paradoxal au vue des événements mondiaux mais Charlélie Couture n'a que faire de ses considérations pour notre plus grand plaisir, revenant en forme dans ce nouvel opus rock remuant teinté de blues. Un petit
cadeau en treize titres bien sympathique donnant envie de croquer la grosse pomme !

La base rock ressort profondément de cet album avec un couple guitare / batterie bien gras résonnant pour le meilleur en dépit de paroles légères tournant autour d'un name dropping généraliste (Même à Spielberg). Les ajouts de beats et de choeurs donnent une teneur artistique au tout mais c'est bel et bien un rock aux accents étasunien qui ressort, harmonica en tête pour un texte dénonçant les mines anti-personnel (le bien tourné J'suis miné). Le riff d'intro de Jamais assez n'est pas sans rappeler les barbus de ZZ Top avec un déluge de guitare, se confirmant dans Follow the line. La voix pincée de Charlélie Couture apporte une interprétation truffée de paroles de la langue de Snoop Dog pour rendre hommage à New York comme le confirme le titre de son album. Et surtout pour justifier sa démarche de basculer vers un rock sans concession.

On sent un homme apaisé profitant des bonheurs simples (Juste un instant, Une
Certaine lenteur rebelle
), trouvant grâce aux yeux d'une femme (Ma Marseillaise sur la base de l'hymne national). L'Empire du pire et Au Coeur de Manhattan sont plus originaux et urbains avec des scratchs légers mais c'est Emmerdeur qui éclaire tout en contradiction ce portrait d'homme apaisé mais prêt à exploser. Bizarrement, c'est pourtant Drop in, drop out et son piano qui ressortent, créant un charme étrange.

Charlélie Couture délivre New York avec le coeur, prônant un rock à l'ancienne très plaisant. Le retour de l'interprète manque parfois de textes ciselés à la valeur de son interprétation mais dans l'ensemble suffisant pour donner du plaisir à l'écoute.


Charlélie Couture - New Yor Coeur

01. Même à Spielberg
02. J'suis miné
03. Juste un instant
04. Jamais assez (never enough)
05. Une Certaine lenteur rebelle
06. L'Empire du pire
07. Follow the line
08. Emmerdeur
09. Ma Marseillaise
10. Au Coeur de Manhattan
11. Ton Jour de gloire
12. Drop in, drop out
13. Tous les hommes

A découvrir
Maze - Some Noise
Maze - Some Noise
Mass Hysteria - Contraddiction
Mass Hysteria - Contraddiction
Static-X - Machine
Static-X - Machine