6/10Collin (Pascal) - Tilleul Menthe

/ Critique - écrit par Emeric, le 03/02/2005
Notre verdict : 6/10 - Apaisant (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 2 réactions

Dans la famille de la chanson française à textes, aux sonorités douces, je demande un autoproduit : Pascal Collin ? Bonne pioche !


Pour un album "fait à la maison" le son est bon et le packaging très complet avec illustrations et textes imprimés ! La première page de la jaquette présente Pascal Collin tourmenté et préoccupé, la tonalité de l'album traduit d'ailleurs bien cette attitude. Nostalgie et bien sûr amour déçu, transi, c'est le thème principal de l'album, traité avec sérieux ou humour. Quelques phrases permettent d'esquisser un sourire : "Il se peut que l'on comprenne les filles, parfois...". Tilleul Menthe, titre qui donne son nom à l'album, est plein d'émotion de souffrance, on compatit (au sens littéral "souffrir avec"). Mais c'est parfois moins réussi et certains titres comme Assis au bord du vide sont à oublier. Les mélodies sont tout de même relativement basiques et classiques, mais bien illustrées par des textes sans complexe, qui apportent un peu de fraîcheur à une chanson française qui peut apparaître un peu conventionnelle.

Le tout est donc fait par un seul homme, Pascal Collin qui joue le rôle d'auteur - compositeur - interprète et même arrangeur. Le tout est donc très homogène, sans manquer de créativité et de diversité. Notez l'originalité de l'album qui débute avec Partie et se clôture avec Partie, et oui, deux versions de ce même titre avec une interprétation acoustique, à la guitare seule .
Tilleul Menthe, album autoproduit, n'a rien à envier aux plus grands avec ses 12 titres en 50 min, il est touchant de simplicité et de vérité et pourrait attirer les plus curieux d'entre vous.

A découvrir
Alizée - Gourmandises
Alizée - Gourmandises
Artsonic - Interview
Artsonic - Interview
Mind the Step - 4 titres
Mind the Step - 4 titres