Clips de la semaine : Katy Perry, Nicki Minaj et Jean-Louis Aubert

/ Actualité - écrit par nazonfly (), le 22/02/2014

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Attention ici vous ne trouverez pas Disiz, ni Danakil, ni même Emmanuelle Seigner. Par contre vous pourrez sans doute trouver un Michel Houellebeck assez étonnant.

Il y a des semaines où le choix des clips de la semaine est limpide et d'autres où il est plus qu'ardu. Cette semaine fait assurément partie de la deuxième catégorie parce que nombreux sont les clips qui viennent de sortir sur les plateformes vidéos.

Que doit-on privilégier ? Les coups de cœur ? Les grosses sorties de la semaine ? Les découvertes ? Non, le choix n'est pas simple !

Dans la catégorie Poids lourds, j'ai nommé Nicki Minaj qui est toujours aussi classe dans ses clips comme dans ses paroles. Mais il y a toujours quelque chose de séduisant en elle (musicalement séduisant hein). Voici Lookin ass.

Dans la même catégorie, comment passer à côté du nouveau Katy Perry, Dark horse dont le clip est vraiment mais vraiment bien foutu. En tout cas largement plus regardable que l'immonde Roar.

Dans la catégorie Coup de cœur, on mettra bien Stepper style de Kanka parce qu'un peu de dub de temps en temps c'est pas mal.

Voici aussi Biggie bounce de Diplo, un titre qui met les pieds en transe.

Dans la catégorie Les clips qu'il faut noter, comment passer à côté de Jean-Louis Aubert qui adapte un texte, Isolement, de Michel Houellebeck avec la présence de l'écrivain. Étonnant.

Catégorie Il faut bien se nettoyer les esgourdes, voici Dagoba et son Yes, we die.

Et la découverte electro-pop se fera avec Banquise et son Be cool.

Et dans la catégorie voici juste le lien du clip :

Disiz - Porté disparu : la peste n'est plus mais il fait toujours du rap

Danakil - Le rêve : parce que le weggae c'est bieng

Sophie-Tith - Enfant d'ailleurs : paraît que dans son radio-crochet, elle aimait le rock. Perdu. Elle s'est fait manger par les cochons.

The Saturdays - Not Giving Up : wouh du boum-boum sans âme

Emmanuelle Seigner - Distant Lover : l'Emmanuelle s'est lancé dans la chanson depuis bien longtemps, voici un titre rock bien agréable

Davidge - Gallant Foxes : Davidge, c'est bien bizarre comme nom. À découvrir !

PS : vignette illustrant l'article sous Licence Creative Commons Paternité issue du travail de Joe Mabel sur Wikimedia Commons.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : White crocodile et Fragile, deux EPs, deux univers, deux réussites