Clips de la semaine : Stromae, Beyoncé, Jay-Z, Eminem, Rihanna, Katy Perry

/ Actualité - écrit par nazonfly (), le 22/12/2013

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Oh que oui qu'il y a du lourd cette semaine. Du Beyoncé, du Jay-Z, du Rihanna, du Eminem mais aussi du Moriarty, du Casseur Flowters. Le grand écart.

Ça faisait longtemps qu'on n'était pas venu vous donner des nouvelles du petit monde des clips. Et nous revenons avec franchement du lourd, du très très lourd. D'autant plus que cette semaine les stars ont décidé de s'associer.

Par exemple John Mayer invite sa petite amie Katy Perry pour Who you love, une abominable bluette sentimentale idéale pour passer de mauvaises fêtes de fin d'année. Au secours comme on dit.

De la même façon un certain Jay Z fait le featuring du dernier Beyoncé, Drunk in love. Si la chanson est moins désagréable, elle reste quand même un peu toute pourrite à moins de vouloir à tout prix voir Beyoncé remuer du cul et se tripoter un peu tout partout. On passe notre tour. Comme sur XO le Beyoncé tout seul qui sent beaucoup trop le bonheur forcé.

Par contre il n'y a rien entre Rihanna et Eminem ce qui ne les empêche pas de chanter ensemble sur The monster qui passe plutôt mieux que les deux machins ci-dessus.

Et puis on ne pourra pas résister à vous faire part de Tyga qui sort Wait for a minute avec JB (ouais Djay-Bee comme il dit dans le titre)... Justin Bieber quoi qui est désormais tellement mature qu'il ressemble à M. Pokora. La vache.

En France l'événement ce n'est pas la sortie de Mon fils de Vincha qui fait penser par bien des aspects à Chanson pour Pierrot de Renaud (« Mon fils, t'es déjà là dans un coin de ma tête, mais faudra que tu attendes car je n'ai pas trouvé ta mère » / « Vu qu' t'es né dans ma tête [..] Mais j' connais pas ta mère : Je la cherche en vain »), ni Regarde comme il fait beau des Casseurs Flowters (encore un duo tiens) même si elle marche franchement bien cette chanson, ni même Je te vois partout de Paris Combo. Non c'est évidemment Tous les mêmes de Stromae qui a fait le buzz ces derniers jours.

Mais nous préfèrerons de notre côté l'étrange et très addictif Boite de Starlion.

Ou encore le superbe clip de Jan Roth Einundzwanzig qui, si mon allemand n'est pas trop pourri, veut dire 21 ce qui n'apportera pas grand chose à notre compréhension du clip.

Et puisque l'electro c'est bien joli mais ce n'est pas tout dans la vie, voici Matty groves de Moriarty qui reste toujours une belle douceur pour les oreilles.

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : White crocodile et Fragile, deux EPs, deux univers, deux réussites