8/10Chocolate - Critical Point

/ Critique - écrit par juro, le 14/10/2005
Notre verdict : 8/10 - Miam ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - laisser un commentaire

Selon le Petit Larousse, le chocolat est une pâte de cacao préparée avec du sucre, mélangée ou non avec d'autres produits et consommée sous diverses formes aurait plusieurs vertus mais entraînerait une certaine dépendance. C'est exactement le terme qui pourrait être employé pour Chocolate, formation pop-rock lilloise au petit goût de noisettes prête à être tartinée dans vos oreilles. Tournant déjà auprès d'artistes comme Prohom, Superbus ou Tokyo / Overtones, les quatre jeunes hommes délivrent un premier maxi nommé Critical point dont la qualité ne laisse pas de marbre. Croquer un carré des six titres revient à dévorer la tablette sans indigestion car entre riffs assidus et mélodies planantes, l'effet est garanti.  

Subway sky surprend d'entrée avec une intro presque féerique dans sa forme et des samples ponctuant ça et là un titre qui prend une dimension rock
progressivement. The erasure, emmenée par de nouveaux samples, représente sans doute le morceau qui marque les esprits par un gros riff qui se transmet par l'intermédiaire d'un refrain frappant par une tendance entêtante et destructrice excessivement bien contrôlée et une pointe d'amertume dans le chant. Human dynamo perpétue cette rythmique dans une version à la fois plus destructrice et planante que le précédent titre, difficile d'en retirer une impression claire entre une partition anarchique où chaque instrument possède sa propre énergie, le tout agrémenté de quelques paroles soufflées. A spider under your bed est une petite balade pop agréable si on se laisse transporter par la voix du chanteur, véritable fil conducteur d'un titre sans fioritures, excepté un petit passage électrique du meilleur goût. A hole in my cell refait penser aux morceaux précédents avec un emballement progressif qui reste musicalement sous contrôle tandis que la voix s'évertue à être juste, une certaine grâce s'en dégage avec une voix qui s'amuse à monter de plus en plus haut. Pour Self control, la guitare acoustique est ressortie de son étui pour en faire un titre rock plaisant. Les samples viennent donner une petite touche supplémentaire à ce quatuor qui ne manquait pas d'atout pour délivrer un très bon premier maxi qui se digère tout seul entre une batterie puissante, des guitares présentes et une basse plus en retrait entourant un chanteur dont la voix délivre beaucoup d'émotions. Six titres sans réels défauts dont la qualité d'ensemble ne peut laisser présager que du meilleur pour, espérons-le, un prochain album.

Chocolate nous berce, nous transporte pour un voyage pop-rock avec du goût sans être aphrodisiaque. Passés de titres en titres se révèle aisé, le disque repasse aisément plusieurs fois de suite avec ses petites touches électro bienvenue et ponctuant ici et là un album manifestement très travaillé. On vous prévient, en l'écoutant, vous ne serez pas chocolat car il existe toujours une place pour une petite gourmandise dans ce genre.


Chocolate - Critical point

01. Subway sky
02. The erasure
03. Human dynamo
04. A spider under your bed
05. A hole in my cell
06. Self control

A découvrir
Superbus - Aeromusical
Superbus - Aeromusical
Dillinger Escape Plan (The) - Irony is a Dead Scene
Dillinger Escape Plan (The) - Irony is a Dead Scene
Lofofora - Lofofora
Lofofora - Lofofora