6.5/10Cherhal (Jeanne) - L'Eau

/ Critique - écrit par juro, le 31/10/2006
Notre verdict : 6.5/10 - Glou, glou, glou (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 2 minute(s) - 4 réactions

Parmi les nouvelles fiancées de la chanson française suivant le mouvement féminin de Camille, Pauline Croze et autres Clarika, Jeanne Cherhal s'est faite une place qui l'a vu se forger un public amateur de bons mots. Avec son troisième
album, album concept s'il en est tournant autour du thème de L'Eau. Références et sonorités aquatiques ne cessent de faire penser au grand bleu. Jeanne Cherhal avance goutte à goutte pour déverser au mieux ses textes humidifiés de "beaunheur". Pourtant, l'évolution de l'album se constate du fait que l'interprète chante plus que dans ses précédents albums. Appréciable mais pas suffisant...

De rime en rime, l'interprète pousse des titres coulant de source. Autour du thème aquatique, le languissant Canicule se laisse tomber dans les aigus sans pour autant être désagréable car racontant avec justesse l'envie de rien, femme changeant de forme sur Liquide. Après ses deux introductions sans plus, le subtile Rondes Larmes prend toute son essence à travers le gong et surtout le pianet dont les vocalises résonnent comme dans un écho, avec une douceur emplie de justesse ou se confondant dans Tu m'attires. Le titre éponyme s'acharne à déstructurer un texte peu construit au point de se révéler fortement désagréable jusqu'à la noyade.

Revenant à ses premiers amours avec un titre plein d'humour, Voilà avec ses silences et ses reprises changeant de ton. Pour donner du H2O plein les oreilles, Jeanne Cherhal s'est entourée de choeurs. Faisant tomber les a priori sur Le Tissu qui passe sans doute comme le titre le plus maîtrisé de l'album. Emballante tempête maritime sur La Peau sur les os par des envolées lyriques surprenantes
évoquant un bonheur fugace, petite pluie fine et métallique sur Frédéric ou orchestration orageuse sur Une Tonne.

La démarche de l'album concept est compréhensible et plutôt réussie mais l'album reste en deçà des précédents. L'Eau offrant des rythmes de mers calmes ou agitées mais trop inconstante pour que la frêle embarcation nommée Jeanne Cherhal parvienne à s'en tirer parfaitement. La poésie ne suffit plus et le manque de justesse de l'artiste dans le chant apparaît sur un grand nombre de titres. Néanmoins, la recherche instrumentale s'avère plus que réussie. Certainement intéressant à voir en live.


Jeanne Cherhal - L'Eau

01. Canicule
02. Je suis liquide
03. Rondes Larmes
04. Voilà
05. Le Tissu
06. La Peau sur les os
07. Tu m'attires
08. Frédéric
09. L'Eau
10. On dirait que c'est normal
11. Une Tonne
12. Merci
13. Petite Soupe

A découvrir
Pleymo - Keçkispasse ?
Pleymo - Keçkispasse ?
MuDvAyNe - The End of All Things to Come
MuDvAyNe - The End of All Things to Come
M - Le Baptême
M - Le Baptême