Football et musique 2/6 : les chants pour les Bleus

/ Actualité - écrit par nazonfly (), le 24/06/2014

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - laisser un commentaire

Allez qui c'est les plus forts, évidemment c'est les Bleus !

« Allons, enfants de la patriiiiiie, le jour de gloire est arrivéééé ». Si notre chère Marseillaise est bien évidemment le chant qui retentit le plus lors des matchs de l'Équipe de France, chaque compétition ou presque a eu son hymne plus ou moins officiel.

Commençons par l'un des plus célèbres hymnes officiels chanté par l'un de nos plus célèbres interprètes. Après la victoire de la France à la Coupe du Monde 98 et à l'Euro 2000, on n'est plus un gros relou si on suit le football. Du coup il est presque normal que Johnny Hallyday se colle à l'hymne. Écrit par un ancien membre de Deep Forest et par Catherine « La rockeuse de diamant » Lara, Tous ensemble est un grand moment… de nullité ! Tout comme l'Équipe de France, éliminée au premier tour sans avoir marqué de buts. À noter qu'est sortie une parodie de la chanson, Allez le blé, qui résume bien les griefs sur les Bleus de l'époque. 

Une autre chanson est restée célèbre, celle pour la Coupe du Monde au Mexique en 1986. L'Équipe de France est emmenée par Platini, Rocheteau, Giresse, Tigana. Que du beau monde ! L'hymne est emmené lui par du lourd, du très lourd avec Philippe Lavil, Herbert Léonard, Sacha Distel, Enrico Macias, Didier Barbelivien mais aussi Michel Boujenah, Patrick Sébastien, Sim ou Carlos.

Si vous trouvez étrange de trouver des comiques dans cette troupe, vous n'allez pas être au bout de votre peine puisque Omar et Fred ont commis le dispensable Bleu, blanc rouge pour la Coupe du Monde 2010, une chanson qui aurait bien fait de rester dans le bus !

En 1998, c'est le grand, l'immense Yvan-Chrysostome Dolto qui nous dévoile ce très beau (ou pas) Allez la France. Oui c'est Carlos, encore lui !

En 2006 Cauet était malheureusement tendance. C'est donc lui qui a eu l'honneur de faire son mariole avec la chanson drôle de la Coupe du Monde : Zidane y va marquer. Voilà voilà...

Le pire c'est qu'après le fameux coup de boule de Zidane en finale, La plage parodie la parodie de Cauet. Zidane y va marquer devient Zidane il a frappé. La musique atteint le fond.

La musique atteind le fond mais elle ne remonte pas. En 1982, c'est Denise Fabre qui s'y colle avec un chorégraphie à faire rougir Kamel Ouali. Et cet accordéon bienvenu et ces rythmes latino (normal pour une Coupe du Monde en Espagne, hum).

Bon c'est mauvais, on est d'accord. Du coup peut-être voulez-vous du Dalida qui a osé aussi tenter de défendre les Bleus par la musique. Pourquoi mais pourquoi ?

Quatre ans plus tôt, Jean-Pierre Foucault posait sa voix sur ce sublime Allez la France. Ah ces joggings !

Et cette année, me direz-vous ? Vous avez le choix. On ne pouvait évidemment échapper à Sébastien Patoche : sur un mode Gloria Gaynor le come-back, il nous chante On va la foutre au fond.

Mais cette année on a aussi le droit à Mickey 3.0 (qui n'est pas un comique) qui marque le coup avec #cpasgrave.

1978, 1982, 1986, 1998, 2002, 2006, 2010, 2014… Et 1990 et 1994 me direz-vous ? La France devait tellement rougir de honte de ces horreurs qu'elle a décidé de ne pas se qualifier pour la compétition finale. Musicalement ça a dû faire un bien fou !

Bref ce qu'il faut les supporter, ce n'est pas les Bleus, mais les chants !

A découvrir

Vous pouvez aussi découvrir d'autres excellents articles sur Krinein, comme celui-ci : White crocodile et Fragile, deux EPs, deux univers, deux réussites