Championnat du monde de Air Guitar 2010

/ Actualité - écrit par athanagor, le 08/06/2010

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - 2 réactions

Le 7 juin 2010, au Baron Samedi, rue des Goncourt, la fédération française de Air Guitar, devant une foule compacte, a présenté la championne de France 2010, Eva Gina Runner, qui défendra notre pays au championnat du monde, ce mois d'août, à Oulu en Finlande.

Après un rapide mais complet exposé sur l'excellente année qui se termine, nous avons pu découvrir, en présence du champion du monde en titre, Gunther Love, une candidate déterminée, prête à porter haut un style musclé et percussif, pour ramener une seconde année consécutive le trophée en France.

Rappelons que la tâche ne sera pas simple, car il lui faudra à deux reprises convaincre un jury exigeant et international. Une première fois sur un morceau de son choix et une seconde fois sur un morceau imposé, sur lequel les candidats doivent tous improviser leur prestation. Deux fois 60 secondes et la décision tombe, alea jacta est, vae victis, camenberus caesum est, on plie les gaules et on rentre à la maison avec, si le dieu du rock le veut, la satisfaction de les avoir tous mouché.

Devant l'engouement croissant pour la discipline, provoqué par la récente accession de la France à une reconnaissance mondiale, il a fallu jouer des coudes, dans cette marée journalistique avides de scoops, pour pouvoir poser nos questions. C'est alors une championne à l'œil vif et la banane altière, sous le regard bienveillant et protecteur de la moustache luisante de Gunther Love, que nous avons pu interroger, pour en savoir un peu plus sur son état d'esprit et sa discipline :

La première question coule de source :

Krinein : Eva Gina, vous avez un programme de préparation, un régime particulier, un entraînement pour aborder ce championnat du monde ?

Pointant son breuvage houblonné de marque alsacienne du doigt elle me confirme avoir mis les bouchées doubles ces derniers temps, pour ne pas être prise au dépourvu le jour J. D'ailleurs Gunther Love insiste lourdement sur le fait que le dopage est un élément capital dans la préparation physique d'un air guitarist :

Gunther Love : C'est bien simple, si au championnat du monde, tu arrives à tenir sur un pied, le coude sur le genou et le pouce sur le nez plus de 7 secondes, on te casse les jambes et tu reviens l'année prochaine ! C'est sérieux comme compét' !

Impressionné par l'abnégation dont la championne fait preuve, une autre interrogation surgit :

Krinein : Et au niveau technique, vous pratiquez combien d'heures par jour ?

Sans hésitation la réponse tombe avec la vitesse des convictions les plus profondes que l'instinct, ou les réflexes, dictent aveuglément à l'esprit :

Eva Gina Runner : J'en fais tout le temps ! Du moment où je me réveille, jusqu'à celui où je m'évanouis ! Ce n'est pas toujours facile, mais les passions se vivent au prix de sacrifices.

K : Quels sacrifices ?

EGR :  Pour commencer les relations de voisinage. La fête des voisins pour moi c'est de l'histoire ancienne. Ma vie domestique ensuite. Quand je fais une lessive, du ménage, le café, c'est toujours en jouant, donc ça vole un peu. C'est pourquoi je déménage souvent.

Envoûté par les renoncements auxquels la discipline pousse ses adeptes, et séduit par la ferveur qui les habite malgré les difficultés, on a envie de partager leur bien-être. Une autre question vient alors (peut-être un peu égoïste celle-là) :

K : Vous et Gunther, vous êtes des pros, vous avez exploré toutes les facettes de la discipline. Auriez-vous un conseil à donner à quelqu'un qui voudrait commencer le Air Guitar ?

Immédiatement Eva Gina entonne le début de Europa de Santana, sous l'œil amusé et un peu réprobateur de Gunther (n'est pas champion du monde qui veut). Puis aussitôt elle se reprend, soulignant que ça, c'était son trip à elle. Puis comme tous les grands, elle donne une réponse dont la signification profonde ne fait sens qu'à ceux qui pratiquent déjà depuis longtemps (la maîtrise fait parfois cet effet) :

EGR : C'est comme tu veux, y'a pas de règles !

Heureux de cette réponse et, avouons-le, un peu ému par ce tutoiement si naturel, le pourpre me monte aux joues. Mais le professionnalisme ne laisse la place aux sentiments qu'autant que ceux-ci puissent vous permettre de courir plus vite, pour éviter de se retrouver au fond d'un cours d'eau avec des chaussons en béton. Je me ressaisis donc et rebondis sur une question plus politique, profitant de l'apparition soudaine de Marie-Pierre Mchmgne..., directrice (ou est-ce présidente ?) de la fédération française de Air Guitar (la FFAG) :

K : Depuis que le titre mondial est en France, la notoriété a dû monter en flèche. Cela n'a-t-il pas attiré l'attention de gens mal intentionnés, voire de la mafia ?

Soudain la bonhommie en prend un coup. Eva Gina boit nerveusement une gorgée dans sa pinte, se détournant ostensiblement de ma personne, cherchant du regard une connaissance dans la foule, susceptible d'accaparer son temps. Gunther lui, perd quelques tons de rose au visage et la stabilité contrôlée de sa moustache contraste d'autant plus avec le frémissement spasmodique et inconscient de son épaule gauche. Marie-Pierre prend sur elle et répond :

Marie-Pierre Mchmgne... : Non ! Pas à proprement parler. Bien sûr, la victoire a attiré les feux de la rampe dans notre direction et nous sommes plus en vue maintenant... mais non... Bon, il y a bien eu quelques mails, en russe principalement et anonymes surtout, mais la discipline évolue dans un monde complexe. Et puis les fédérations des pays de l'ancien bloc communiste,... estonienne surtout... Enfin c'est pas si simple ! Vous simplifiez toujours tout vous les journaleux. Allez ! Interview terminée !

Posant la main sur mon dictaphone elle me signifie que je ferai mieux de m'en aller. Sinon il se pourrait que ma rédaction entende parler de moi, et pas qu'en bien. Désolé de la tournure des événements, je quitte les lieux en me faufilant entre les photographes et jette un œil discret, avant que de m'en aller, à notre championne et la confiance qui irradie de sa personne.

 

Très librement adapté de la conférence de presse du 7 juin 2010, 18 heures, au Baron Samedi, 12 rue des Goncourt, 75011 Paris.

A découvrir
M - Le Baptême
M - Le Baptême
Fonky Family - Art de rue
Fonky Family - Art de rue
Alizée - Gourmandises
Alizée - Gourmandises